Géront expo – Handicap expo : Accompagner la dépendance

En 2010, plus du quart de la population française aura dépassé les 65 ans dont près de 9 % les 75 ans. En 2020, 30% des français auront fêté leurs 65 ans. En 2050, un tiers de la population aura plus de 60 ans (données Insee). Quant aux personnes dépendantes, âgées ou en situation de handicap, leur nombre est estimé aujourd'hui à plus de 2 millions et ce chiffre progressera en raison de l'allongement de la durée de vie(1). Comment les établissements vont-ils s'adapter à cette croissance ? Quels services développer pour satisfaire au mieux les désirs des personnes en perte d'autonomie ? Du 26 au 28 mai 2009 Géront'expo, forum des professions de la gérontologie et du handicap, abordera les sujets d'actualité : 5ème risque, loi Hôpital Patients Santé Territoires, Agences Régionales de Santé, Plan Solidarité Grand Age. Il sera également question de qualité, de réforme du forfait de soins, de bientraitance. 14 000 visiteurs sont attendus, 100 exposants et 1 400 congressistes. Parmi eux, les experts des CHU de Besançon, Brest, Montpellier, Nancy, et de Nice apporteront leurs contributions.

En 2010, plus du quart de la population française aura dépassé les 65 ans dont près de 9 % les 75 ans. En 2020, 30% des français auront fêté leurs 65 ans. En 2050, un tiers de la population aura plus de 60 ans (données Insee). Quant aux personnes dépendantes, âgées ou en situation de handicap, leur nombre est estimé aujourd’hui à plus de 2 millions et ce chiffre progressera en raison de l’allongement de la durée de vie(1). Comment les établissements vont-ils s’adapter à cette croissance ? Quels services développer pour satisfaire au mieux les désirs des personnes en perte d’autonomie ? Du 26 au 28 mai 2009 Géront’expo, forum des professions de la gérontologie et du handicap, abordera les sujets d’actualité : 5ème risque, loi Hôpital Patients Santé Territoires, Agences Régionales de Santé, Plan Solidarité Grand Age. Il sera également question de qualité, de réforme du forfait de soins, de bientraitance. 14 000 visiteurs sont attendus, 100 exposants et 1 400 congressistes. Parmi eux, les experts des CHU de Besançon, Brest, Montpellier, Nancy, et de Nice apporteront leurs contributions.

mercredi 27 mai de 10h à 12h30
– Pr Benoist Lejeune Chef de service au CHU de Brest : Prévenir les infections associées aux soins dans les établissements médico-sociaux,

jeudi 28 mai de 10h à 12h30
– Philippe Vigouroux, DG CHU Nancy, Pr Claude Jeandel Chef de service au CHU de Montpellier et Dr régis Aubry, CHU de Besançon : La structuration d’une filière

jeudi 28 mai 14h30-17h
– Pr Philippe Robert, Psychiatre CHU de Nice, : La place des thérapies non médicamenteuses dans les symptômes psycho comportementaux de la maladie d’Alzheimer :

Mardi 26 mai – 14h30-17h
– Pr. Charles Aussilloux, CHU Montpellier (médecine psychologique pour enfants et adolescents) : Comment mettre en oeuvre le plan Autisme ?

La dépendance, structures et financement – principaux repères
Les établissements pour personnes dépendantEs portent de multiples appellations : établissements sociaux et médico-sociaux, structures d’accueil et d’hébergement des personnes âgées (maisons de retraite), unités de soins de longue durée, établissements sanitaires, les structures de soins à domicile…

En France, les 2 millions de personnes dépendantes sont accueillies dans près de 13 000 établissements : 7 249 structures pour personnes âgées et plus de 5 000 structures pour personnes handicapées*.

Les familles dépensent 7 milliards d’euros par an pour prendre en charge la dépendance. Les dépenses publiques liées à la prise en charge de la dépendance des personnes âgées s’élèvent à environ 19 milliards d’euros(2).

Les Plans en cours et à venir
– Plan Solidarité Grand Age 2007-2012 : réévalué à 4 milliards d’euros pour anticiper les changements démographiques du pays vers le vieillissement de la population et sa dépendance.
– Plan Alzheimer et maladies apparentées 2008-2012 : 1,6 milliards d’euros sur 5 ans pour la mise en place de mesures destinées à améliorer le diagnostic, à mieux soigner et accompagner, à favoriser l’assistance et à développer la recherche.
– Plan Handicap Visuel 2008-2011 : 18 millions d’euros pour améliorer la dignité, l’autonomie et l’intégration sociale des aveugles et mal-voyants.
– Projet de loi sur la création par la Sécurité Sociale d’un 5ème risque Dépendance.

Géront expo – Handicap expo
Paris Expo – Porte de Versailles – Hall 7.3

Programme

Contact
Delphine MALATESTE-GUILGOT
Responsable Communication
PG PROMOTION – Groupe CMPMedica
Tél. : +33 (0)1 73 28 15 91
Fax : +33 (0)1 73 28 15 81
delphine.guilgot@fr.cmpmedica.com

(1)Etudes Régionales de Santé 2008
(2)Rapport d’étape du Sénat sur le 5ème Risque du 8 juillet 2008

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.