GérontoCare : le soin du point de vue des personnes âgées

Projet de vie versus projet de soin ! 300 participants se retrouveront à Nîmes, le 30 novembre, pour la 7e édition du GérontoCare pour étudier ensemble la meilleure manière de donner la parole aux résidents et prendre en considération leurs attentes. L'accompagnement des seniors ne doit pas être pensé uniquement en tant que projet de soin mais bel et bien comme un projet de vie intégrant toutes les dimensions de l'être – physique, sociale, spirituelle et sensorielle.

Projet de vie versus projet de soin ! 300 participants se retrouveront à Nîmes , le 30 novembre 2018, pour la 7e édition du GérontoCare pour étudier ensemble la meilleure manière de donner la parole aux résidents et prendre en considération leurs attentes. L’accompagnement des seniors ne doit pas être pensé uniquement en tant que projet de soin mais bel et bien comme un projet de vie intégrant toutes les dimensions de l’être – physique, sociale, spirituelle et sensorielle. 

« Écoutons les désirs du résident »
Alain Guyard, écrivain et philosophe, mènera une réflexion, interactive, sur les manières de s’ouvrir à l’autre et de percevoir la personne qui se trouve à l’intérieur d’un corps vieillissant. Au-delà du soin, les équipes sont invitées à assurer un vrai accompagnement qui prend en compte les désirs des résidents : il n’y a que la personne, elle-même, qui sait où elle va selon ses propres envies.

Dans la peau des résidents : des ateliers dédiés
Trois ateliers animeront la journée. Tous centrés sur les résidents.
Odette la Fleur présentera une pièce de théâtre pour sensibiliser à la communication avec la personne âgée qui vit avec la maladie d’Alzheimer ou une pathologie apparentée. Elle décrira le concept de « La Wellcomm’ Attitude » adaptée en EHPAD.
Avec les « Neztoiles », les participants seront invités à découvrir une pratique d’art-soignant, innovante et originale : une « Neztoile » est un personnage fantastique formé à la relation d’aide. Elle accompagne et apporte un baume de joie aux adultes en souffrance. Les interventions se font en étroite collaboration avec les équipes soignantes. Les médecins voient dans ce travail un apport qui agit sur le moral et le mieux-être des patients.
Un retour d’expérience d’un atelier Montessori permettra de découvrir les résidents au cœur du jardin avec un jardinier du CHU de Nîmes et des animateurs de la Gérontologie.
 « L’amour et la sexualité au risque de l’âge »
Dans l’après-midi, Alexandre Manoukian, psychologue, abordera ce sujet tabou qui pourtant fait partie du quotidien.
Un débat et temps d’échange entre les intervenants et les congressistes clôturera cette journée riche de réflexion.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.