Grâce à l’opération « Balle jaune », les enfants handicapés moteurs évoluent sur un nouveau terrain de tennis

Les enfants et adolescents hospitalisés dans le service de Médecine Physique et de Réadaptation pédiatrique du CHU d’Amiens disposent désormais d’un nouveau terrain de sport réalisé à partir de balles recyclées. Le plateau a été inauguré le 15 juin 2011 par Jean Gachassin, Président de la FFT et Stéphane Houdet, n°1 français et n°3 mondial de tennis en fauteuil. Cette initiative signée opération « Balle jaune » a été lancée par la Fédération Française de Tennis avec l’appui de la ligue de Picardie et de ses comités départementaux.

Les enfants et adolescents hospitalisés dans le service de Médecine Physique et de Réadaptation pédiatrique du CHU d’Amiens disposent désormais d’un nouveau terrain de sport réalisé à partir de balles recyclées. Le plateau a été inauguré  le 15 juin 2011 par Jean Gachassin, Président de la FFT et Stéphane Houdet, n°1 français et n°3 mondial de tennis en fauteuil. Cette initiative signée opération « Balle jaune » a été lancée par la Fédération Française de Tennis avec l’appui de la ligue de Picardie et de ses comités départementaux.
Le service de Médecine Physique et de Réadaptation pédiatrique du CHU d’Amiens est le premier établissement de Picardie et le 5ème en France à bénéficier de ce mécénat. Dirigé par le Docteur Martine Verhaeghe, il accueille près d’une trentaine d’enfants venant de toute la Picardie et souffrant d’un handicap moteur. Depuis septembre 2009, le Docteur Séverine Fritot y a développé une activité de tennis en fauteuil dans le programme de réadaption de certains enfants, dans le cadre d’une collaboration exemplaire avec le Tennis Club de Rue – le Crotoy, avec le soutien total de la Ligue de Picardie. L’installation de ce plateau sportif à proximité immédiate du service va contribuer au développement de cette activité sportive.

En savoir plus sur l’opération « balle jaune »

La Fédération Française de Tennis a lancé l’opération « Balle Jaune » en 2008 avec le double objectif de sensibiliser les licenciés et pratiquants de tennis au développement durable et de mener une action fédérale à vocation sociale en parrainant des organisations intervenant en faveur de personnes en situation de handicap en les dotant de sols sportifs.
Cette action est menée en partenariat avec la société COVED, principal partenaire de l’opération. 
43 000 balles ont été récoltées en Picardie cette saison grâce à la mobilisation des licenciés et des clubs de tennis, contre 15 000 la première année. Un succès qui prouve que l’opération «Balle Jaune» est désormais bien ancrée en Picardie et qui augure la construction de nouveaux sols sportifs dans les prochains mois.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.