Gros succès pour l’exposition : 15 premières mondiales à l’honneur

Les Hospices Civils de Lyon ont accueilli l'exposition « Le CHU créateur d'innovation, 15 premières mondiales à l'honneur » du 19 au 30 septembre au Grand Dôme de l'Hôtel-Dieu. En point d'orgue de cette étape lyonnaise, le week-end des Journées Européennes du Patrimoine a permis à près de 4 000 personnes, venues admirer la prestigieuse salle du Grand Dôme, de découvrir l'exposition, organisée à l'initiative de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, dans le cadre du jubilé des CHU.

Les Hospices Civils de Lyon ont accueilli l’exposition « Le CHU créateur d’innovation, 15 premières mondiales à l’honneur » du 19 au 30 septembre au Grand Dôme de l’Hôtel-Dieu. En point d’orgue de cette étape lyonnaise, le week-end des Journées Européennes du Patrimoine a permis à près de 4 000 personnes, venues admirer la prestigieuse salle du Grand Dôme, de découvrir l’exposition, organisée à l’initiative de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, dans le cadre du jubilé des CHU.

Les visiteurs ont apprécié ce panorama des grands succès hospitalo-universitaires, et leurs applications concrètes à travers des portraits de patients.

Le CHU de Lyon présentait également une rétrospective des premières nationales, européennes et mondiales réalisées par ses équipes : de la découverte du sommeil paradoxal (Pr Michel Jouvet en 1959) à l’ablation partielle du larynx sans trachéotomie (Dr Philippe Céruse en 2009), en passant par la greffe de cellules souches in utero pour restaurer l’immunité (Prs Jean-Louis Touraine et Daniel Raudrant en 1988) ou les 1ères allogreffes de mains (Pr Jean-Michel Dubernard en1998 et 2000)… *

Quelques réactions recueillies
« C’est impressionnant de voir réunies sous nos yeux les plus grandes avancées médicales des 50 dernières années ! »
« Les patients ont l’air tellement gais et en bonne santé sur les photos qu’on en oublie qu’ils sont ou qu’ils ont été malades ! »
« Je ne savais pas qu’on soignait la leucémie depuis si longtemps ! »
« Toutes ces innovations, à la pointe de la modernité, dans un lieu comme le Grand Dôme chargé de trois siècles d’histoire : c’est un grand écart. C’est très réussi ! »
« Je me rends compte que l’hôpital a un rôle important dans la recherche, et que les médecins lyonnais sont très actifs ! »

* L’exposition présentant les premières nationales, européennes et mondiales réalisées par les équipes lyonnaises sera amenée à tourner dans les établissements des Hospices Civils de Lyon.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.