Cancérologie : Groupement de Coopération Sanitaire Brest – Quimper

Confrontés depuis plusieurs mois à des difficultés récurrentes de spécialistes en Cancérologie et soucieux de garantir la continuité des soins des patients du sud Finistère, le Centre Hospitalier de Quimper et le CHRU de Brest, encouragés par l’Agence Régionale de Santé de Bretagne, ont conçu un dispositif commun de prise en charge en Cancérologie.

Confrontés depuis plusieurs mois à des difficultés récurrentes de spécialistes en Cancérologie et soucieux de garantir la continuité des soins des patients du sud Finistère, le Centre Hospitalier de Quimper et le CHRU de Brest, encouragés par l’Agence Régionale de Santé de Bretagne, ont conçu un dispositif commun de prise en charge en Cancérologie.

Dans le cadre d’un groupement de coopération sanitaire, le projet prévoit la mise en place d’une seule équipe médicale regroupant les
radiothérapeutes et le chimiothérapeutes des deux établissements.
Cette organisation se révèle la meilleure solution à long terme pour
faciliter le recrutement de médecins et maintenir une prise en charge de proximité en respectant les critères de qualité du Plan Cancer.
Grâce à ce dispositif les patients du sud Finistère accéderont à l’innovation thérapeutique. Ils pourront aussi bénéficier des toutes dernières avancées en participant, s’ils le souhaitent, aux essais cliniques initiés par les équipes hospitalo-universitaires de Brest.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.