HANDICAP : COORDINATION OU SOLIDARITE ?

L\'AJICRE une association qui aide à la création et développement d\'entreprises, croise ses membres dans la technologie avec ceux dans le handicap. Cela donne un projet de pôle de compétitivité dénommé MOBIVIE. De nouveaux interlocuteurs peuvent se joindre aux prochaines réunions préparatoires. Objectif : écourter les coûts et les attentes des handicapés.

POLE DE COMPETITIVITE MOBIVIE : Technologie et Handicap

L\’association AJICRE projette le lancement du pôle MOBIVIE qui vise à fédérer les acteurs de la filière Handicap, en vue de pérenniser les entreprises, rechercher les meilleurs coûts et également accélérer la recherche et l\’innovation.
Trois groupes de rencontres contribuent à l\’organisation verticale ou horizontale du secteur :
1  – vision : implants rétiniens, les conséquences..
2  – audition : implants cochléaires, les conséquences..
3  – mobilité : portée des aménagements et des exosquelettes..

Les professionnels et responsables de santé concernés tant du point de vue de la diminution des coûts que de l\’évolution des compétences sont invités à se faire connaître pour participer aux prochaines rencontres préparatoires, avant le 25 avril, en laissant leurs coordonnées.
Contact : ajicre.contact@laposte.net
Objet : pôle de compétitivité MOBIVIE.

                                                              C S S

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.