Handicap pédiatrique : un carnet de soins électronique pour faciliter la vie des parents

Avec "Compilio mon carnet de soins", les Hospices Civils de Lyon (HCL) propose une appli gratuite regroupant toutes les données utiles au suivi de l'enfant, accessible partout et à tout moment. En Auvergne-Rhône-Alpes, 20 000 jeunes sont concernés.
Avec "Compilio mon carnet de soins", les Hospices Civils de Lyon propose une appli gratuite regroupant toutes les données utiles au suivi de l’enfant, accessible partout et à tout moment. En Auvergne-Rhône-Alpes, 20 000 jeunes sont concernés.
Carnet électronique sécurisé, accessible sur ordinateur, smartphone ou tablette, "Compilio mon carnet de soins" est conçu pour faciliter la vie des parents d’enfants, en situation de handicap ou porteurs d’une maladie chronique. Ils peuvent y enregistrer des informations sur l’enfant (coordonnées, allergies, habitudes de vie, poids, taille, bilans scannés…), générer des formulaires administratifs (Cerfa) mais également lister les professionnels qui le qui suivent et leur donner accès au carnet. 
850 enfants sont déjà enregistrés dans cette application mise en œuvre par les Hospices Civils de Lyon et le Réseau régional de rééducation et de réadaptation pédiatrique de la région Auvergne-Rhône-Alpes (R4P). 
Optimiser les échanges d’informations
"Dans un service comme l’Escale, qui accueille des enfants porteurs de lourds handicaps, nos bilans sont très complets et denses et sont effectués plusieurs fois dans l’année, explique le Dr Vadot, médecin rééducateur à l’Hôpital Femme Mère Enfant. Cette masse d’informations fournie par l’hôpital est scannée par les parents. Ils peuvent alors proposer aux professionnels de santé et médico sociaux entourant l’enfant, d’accéder à son dossier via un mot de passe. Face à la complexité des dossiers et à la multiplicité des intervenants, Compilio est la solution pour que l’information soit optimale. Sans compter les situations d’urgences où un antécédent épileptique non déclaré peut conduire à une catastrophe…" 
Simplifier les démarches administratives
En pratique, aux Hospices Civils de Lyon, les parents qui ouvrent un Compilio s’inscrivent en même temps au portail patient "myHCL", partenaire de Compilio. Ce qui leur permet avec le même mot de passe d’accéder à des démarches administratives en ligne : demander / annuler un rendez-vous, effectuer sa pré-admission et ainsi éviter l’attente au bureau des entrées, payer sa facture. Ils peuvent également visualiser dans Compilio leurs rendez-vous pris aux Hospices Civils de Lyon et leurs comptes rendus médicaux transmis par les services de l’hôpital dans lesquels ils sont suivis.
Pour l’heure, assuré par le réseau R4P et GCS-SISRA, le déploiement de Compilio se poursuit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes où 20 000 enfants peuvent être concernés. D’autres régions et d’autres filières de soins sont déjà intéressées et demandent à expérimenter l’outil.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.