Hilios – unité d’accueil des mineurs victimes

Enfants victimes ou témoins d'actes répréhensibles, ce lieu leur est réservé au sein de l'institut médico-judiciaire du CHU de Poitiers. Première étape vers la reconstruction de l'enfant ; Hilios signifie soleil en grec. Dans cette pièce qui ressemble à une salle de jeux se déroulent les auditions des enfants de 2 à 13 ans. Les séances peuvent être enregistrée sur bande audio ou vidéo afin d'éviter aux mineurs victimes de violence sexuelles ou physiques de répéter leur histoire aux enquêteurs, au juge d’instruction... et de revivre le traumatisme

Enfants victimes ou témoins d’actes répréhensibles, ce lieu leur est réservé au sein de l’institut médico-judiciaire du CHU de Poitiers. Première étape vers la reconstruction de l’enfant ;  Hilios signifie soleil en grec. Dans cette pièce qui ressemble à une salle de jeux se déroulent les auditions des enfants de 2 à 13 ans. Les séances peuvent être enregistrée sur bande audio ou vidéo afin d’éviter aux mineurs victimes de violence sexuelles ou physiques de répéter leur histoire aux enquêteurs, au juge d’instruction… et de revivre le traumatisme.

L’association de la Voix De l’Enfant a financé le matériel d’enregistrement audiovisuel numérique. Cet équipement professionnel relie la pièce où se déroule l’audition à la salle attenante où s’effectue le suivi de l’entretien et l’enregistrement. 
 
Toutes les auditions peuvent ainsi être visionnées. Elles sont réalisées sur réquisition judiciaire. L’unité facilite la coordination des interventions de la justice, de la police et des soignants notamment pour réaliser une expertise psychologique ou un examen médical.
La médecine légale du CHU de Poitiers : un dispositif complet
En application de la réforme nationale de la médecine légale engagée par les ministères de la Justice, de l’Intérieur et de la Santé, le CHU de Poitiers se dotait en janvier 2011 d’un dispositif destiné à améliorer la qualité des autopsies et la prise en charge des victimes. Sa création a fait l’objet d’un protocole signé par les partenaires institutionnels de la Vienne. Sous la responsabilité organisationnelle de l’unité de médecine légale dirigée par le docteur Michel Sapanet, ce service est composé d’un institut médico-légal (IML) et d’une unité médico-judiciaire (UMJ) ; Il est désormais complété par l’unité d’accueil des mineurs victimes d’infractions pénales, en particulier sexuelles, avec la possibilité pour les services de police judiciaire de recueillir l’audition des mineurs victimes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.