HopitalExpo Méditerranée : vitrine de l’excellence française en santé

« Accompagner le développement des systèmes de santé émergents » telle est la nouvelle ambition de la France qui invite les professionnels de santé des pays du bassin méditerranéen et d’Afrique subsaharienne francophone au salon HopitalExpo Méditerranée, sa nouvelle vitrine de l’excellence hospitalière. Ce premier rendez-vous d’affaires et de coopérations hospitalières se déroulera sous le Haut patronage du Ministère des Affaires étrangères et du Développement International et du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, les 3 et 4 décembre 2014 à Marseille, au Parc Chanot. Plus d’un millier de visiteurs sont attendus.
« Accompagner le développement des systèmes de santé émergents » telle est la nouvelle ambition de la France qui invite les professionnels de santé des pays du bassin méditerranéen et d’Afrique subsaharienne francophone au salon HopitalExpo Méditerranée, sa nouvelle vitrine de l’excellence hospitalière. Ce premier rendez-vous d’affaires et de coopérations hospitalières se déroulera sous le Haut patronage du Ministère des Affaires étrangères et du Développement International et du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, les 3 et 4 décembre 2014 à Marseille, au Parc Chanot. Plus d’un millier de visiteurs sont attendus.
Construire de nouvelles coopérations avec des pays dont l’offre de soins est en pleine croissance et partager le meilleur de la médecine française
HopitalExpo Méditerranée propose une dizaine de conférences-tables rondes, une centaine de stands, des ateliers d’affaires, un village de l’hospitalisation et un forum santé… Autant d’occasion de rencontres entre manageurs et décideurs de part et d’autre de la Méditerranée.
Au cœur des débats : les avancées thérapeutiques et leur diffusion, les grands projets de construction et de modernisation, les équipements et solutions techniques, l’efficience des organisations, l’ingénierie financière, la dynamique des partenariats inter-hospitaliers en matière de soins, d’enseignement et de recherche, l’architecture des systèmes de santé, les enjeux de l’accès aux soins pour tous…
L’Agence française de développement est partenaire officiel de cette première édition.

HopitalExpo Méditerranée est organisé par PG Promotion-UBM, à l’initiative de la Fédération hospitalière de France (FHF), en coordination avec les Assises hospitalo-universitaires et en partenariat avec les autres fédérations de l’hospitalisation française (Fehap, FHP et Unicancer). 
Toutes les informations sur : http://www.hopitalexpomed.com/

En savoir plus sur
L’Agence française de développement (AFD) a pour mission de combattre la pauvreté et de favoriser un développement économique durable dans les pays du Sud et dans les Outre-mer français. Cette institution financière publique est responsable depuis 2004 de la mise en oeuvre de la stratégie française de coopération internationale et de développement en santé sur le plan bilatéral, ainsi que de l’assistance technique qui l’accompagne. 
Fondée en 1924, la Fédération hospitalière de France (FHF) représente plus de 1 000 hôpitaux et environ 5 000 structures médico-sociales. Grâce à son caractère fédérateur et sa dimension nationale, la FHF remplit une triple mission : la promotion du service public hospitalier, social et médico-social ; l’information des professionnels et la représentation des établissements, au niveau national et international. La FHF a également pour vocation d’élaborer des propositions dans le cadre des débats législatifs et réglementaires. www.fhf.fr 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.