Hospitaliers et libéraux : faire progresser les savoirs, mieux coordonner les soins

Echanger autour des dernières connaissances en matière d'antisepsie, d'intervention d'urgence, améliorer le parcours de soins entre le domicile et l'hôpital d'un malade souffrant d'infection pulmonaire... Invités par le CHU et la Faculté de médecine d'Amiens, une centaine de spécialistes hospitaliers et de ville, de généralistes, d'étudiants en médecine et pharmacie et de soignants se retrouveront jeudi 21 avril à l’occasion de la 12ème réunion régionale de Thérapeutique.
Echanger autour des dernières connaissances en matière d’antisepsie, d’intervention d’urgence, améliorer le parcours de soins entre le domicile et l’hôpital d’un malade souffrant d’infection pulmonaire… Invités par le CHU et la Faculté de médecine d’Amiens, une centaine de spécialistes hospitaliers et de ville, de généralistes, d’étudiants en médecine et pharmacie et de soignants se retrouveront jeudi 21 avril à l’occasion de la 12ème réunion régionale de Thérapeutique.

"L’enjeu de cette réunion est de donner l’occasion aux hospitaliers de rencontrer le monde libéral et de faire passer des messages pédagogiques à ceux qui prennent en charge quotidiennement des patients. Nous essayons chaque année de répondre aux attentes des médecins libéraux généralistes. Le département de médecine générale de notre faculté de médecine est l’un des moteurs de cette réunion avec nous" précise le Pr Michel Slama, responsable du pôle médico-chirurgical digestif, rénal, infectieux, médecine interne et endocrinologie au CHU Amiens Picardie et membre du comité d’organisation. 
Au programme
• L’antisepsie préopératoire
• Que dois-je avoir dans ma trousse médicale d’urgence ?
• Les actualités du psoriasis de l’enfant et vignettes cliniques
• Comment et quand puis-je traiter une infection pulmonaire à domicile ? Quand l’envoyer à l’hôpital ? 
• La thrombectomie à la phase initiale de l’infarctus cérébral : quelle place ?
• Les particularités et prise en charge de l’insuffisance cardiaque chez le patient diabétique
• Quelle est la bonne pression artérielle chez l’hypertendu ?
• Les nouveaux antibiotiques 
La journée est organisée par le CHU Amiens-Picardie, la Faculté de Médecine – Université de Picardie Jules Verne et se tiendra jeudi 21 avril 2016 de 8h30 à 17h30 sur le site sud du CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.