Hypertension artérielle : 2 sites pour optimiser le lien patients-médecins

http://www.centre-hypertension.com - Hy-Quest et http://www.automesure.com/ - Hy-Result®. Sites internet et applis, ces supports numériques aideront les patients souffrant d’hypertension artérielle à préciser leurs attentes et à automesurer leur tension artérielle. Ces nouveaux accompagnements numériques pour e-patients autonomes sont dévoilés à l’occasion de la journée nationale contre l’hypertension artérielle le 18 décembre 2014 par l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP).
http://www.centre-hypertension.com – Hy-Quest et http://www.automesure.com/ – Hy-Result®. Sites internet et applis, ces supports numériques aideront les patients souffrant d’hypertension artérielle à préciser leurs attentes et à automesurer leur tension artérielle. Ces nouveaux accompagnements numériques pour e-patients autonomes sont dévoilés à l’occasion de la journée nationale contre l’hypertension artérielle le 18 décembre 2014 par l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP).
http://www.centre-hypertension.com offre deux fonctionnalités interactives. la possibilité de demander directement un rendez-vous ou par l’intermédiaire du médecin traitant. La seconde prépareà la consultation. Les patients renseigne des demandes depuis leur domicile, grâce à la mise en ligne d’un questionnaire standard « Hy Quest ». Ils disposent du temps nécessaire ou de l’aide de leur entourage. Hy-Quest est en libre accès.
http://www.automesure.com/ met à disposition des malades chroniques un programme d’éducation thérapeutique pour mesurer sa tension au domicile. Une nouvelle application « Hy-Result® », classificatie les utilisateurs suivant leur niveau de pression artérielle et selon certaines caractéristiques personnelles telles que le mode de vie, les traitements en cours… Créé par le Dr Nicolas Postel-Vinay et le Dr Guillaume Bobrie en lien avec un comité scientifique international, le logiciel Hy-Result® génère automatiquement une interprétation des résultats d’automesure de tension artérielle. La réponse est exprimée sous la forme d’un schéma avec un code couleur accompagné de messages.
L’algorithme d’aide à l’interprétation des résultats d’automesure est disponible en deux versions 
– une version Web accessible sur automesure.com
– une version connectée directement intégrée à un tensiomètre communiquant.
Afin de valider les résultats du logiciel Hy-Result®, les Dr Postel Vinay et Guillaume Bobrie ont procédé également à une étude qui a porté sur près de 200 patients ayant consulté les médecins de l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital Européen Georges Pompidou-AP-HP. Ils ont également bénéficié d’une automesure tensionnelle télétransmise. Que les patients soient traités ou non, la classification par le logiciel concorde à 90 % avec celle du médecin.
Grâce à cette application, les patients respecteront mieux la procédure d’automesure recommandée et auront une meilleure compréhension de leur situation médicale et donc un meilleur recours au médecin.
Lors de la consultation médicale l’usage de Hy-Result® peut être conseillé par les professionnels en des termes simples : Il est important que les patients puissent eux-mêmes se situer, en zone verte ou en cas de problème ; « prévenez-moi si vous êtes en zone orange » ; « contactez-moi sans tarder si vous êtes en zone rouge ». cf www.hy-result.com
Hy-Quest et Hy-Result® : une avancée originale dans le soin courant dispensé aux personnes hypertendues.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.