Inauguration d’un bloc opératoire intégré et informatisé au CHU Nice

Vendredi 19 mars 2010, dans le cadre de l'appel à projets santé financé par le Conseil général des Alpes-Maritimes, MM. Christian Estrosi, Ministre chargé de l'Industrie, Maire de Nice, Président de Nice Côte d'Azur, Président du Conseil d'administration du CHU de Nice, et Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, inaugureront le bloc opératoire intégré et informatisé de l'hôpital Archet II, en présence du Pr Daniel Benchimol, Doyen de la Faculté de Médecine, Conseiller général des Alpes-Maritimes, Adjoint à la santé de la Ville de Nice, et M. Emmanuel Bouvier Muller, Directeur général du CHU de Nice.

MM. Christian Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie, Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur, Président du Conseil d’administration du CHU de Nice, et Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, inaugureront le bloc opératoire intégré et informatisé de l’hôpital Archet II, en présence du Pr Daniel Benchimol, Doyen de la Faculté de Médecine, Conseiller général des Alpes-Maritimes, Adjoint à la santé de la Ville de Nice, et M. Emmanuel Bouvier Muller, Directeur général du CHU de Nice.

L’objectif est de disposer, au sein d’un bloc commun opératoire des onze salles de l’Archet II, d’un bloc opératoire intégré et informatisé permettant à l’équipe chirurgicale d’accorder toute son attention au patient par la visualisation de toutes les données médicales nécessaires sur un écran unique, mais également, d’améliorer la pratique chirurgicale endoscopique par l’utilisation d’écrans vidéo haute définition.

Le projet, d’un coût total de 237 240 € TTC, a été entièrement financé par le Conseil général, dans le cadre de l’appel à projets santé 2008.

A noter qu’un nouvel appel à projets santé a été lancé, le 11 janvier 2010, sur les thèmes de la lutte contre le cancer, la maladie d’Alzheimer et les nouvelles technologies, pour un montant de 3 000 000 €.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.