Incendie à Necker : aucune victime, 36 patients transférés,

Dans un communiqué en date du 28 février 2013 posté à 9h30, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris informait qu'un incendie s'était déclaré vers 5h30 dans un local de stockage du bâtiment Hamburger de l’hôpital Necker-Enfants Malades. Le feu a été rapidement maîtrisé. Aucune victime n'est à déplorer. A 16h00 un nouveau communiqué annonçait le transfert de 36 patients hospitalisés. Retour à la normale pour tous les services de Necker programmé pour lundi 4 mars.

Dans un communiqué en date du 28 février 2013 posté à 9h30, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris informait qu’un incendie s’était déclaré vers 5h30 dans un local de stockage du bâtiment Hamburger de l’hôpital Necker-Enfants Malades. Le feu a été rapidement maîtrisé. Aucune victime n’est à déplorer. A 16h00 un nouveau communiqué annonçait le transfert de 36 patients hospitalisés. Retour à la normale pour tous les services de Necker programmé pour lundi 4 mars.

Un peu avant 5h30, les sapeurs-pompiers de Paris ont été appelés pour un départ de feu dans un local de stockage courant situé au 1er sous-sol du bâtiment Hamburger de l’hôpital Necker-Enfants Malades (AP-HP).

Le feu a été très rapidement éteint. Les difficultés réelles résident dans le dégagement de la fumée et de sa présence dans certaine partie du bâtiment. Le bâtiment Hamburger est le seul de la vigtaine des bâtiments de l’hôpital Necker à être impacté.

150 sapeurs pompiers et 8 équipes du Samu ont été engagés dans cette intervention. La situation est parfaitement maîtrisée et le service des urgences pédiatriques fonctionne normalement.

Bilan provisoire à 9h :

– une vingtaine de patients adultes a été déplacée dans d’autres services de l’hôpital Necker, dont 2 ont été légèrement intoxiqués par les fumées.

– trois patients de réanimation adulte ont été transférés par mesure de précaution dans d’autres structures hospitalières parisiennes.

Mireille Faugère, Directrice générale de l’AP-HP et le Professeur Loïc Capron, Président de la Commission médicale d’établissement de l’AP-HP, saluent l’extrême réactivité et l’implication des personnels qui ont permis qu’aucune victime grave ne soit à déplorer.

Bilan à 16h00

La situation est parfaitement maîtrisée et le service des urgences pédiatriques fonctionne normalement.  Un retour à la normale de l’activité hospitalière des services de l’hôpital Necker est attendu pour le lundi 4 mars 2013 après bionettoyage et contrôle technique des équipements biomédicaux.

36 patients hospitalisés ont été transférés :
– 20 patients adultes et 3 enfants ont été déplacés dans d’autres bâtiments de l’hôpital Necker
– 10 patients adultes et 1 enfant ont été transférés dans d’autres hôpitaux de l’AP-HP
– 2 patients adultes ont été transférés dans d’autres structures hospitalières parisiennes

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.