Infirmiers et infirmières : l’AP-HP recrute !

A la recherche de 800 infirmiers, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris rappelle les opportunités que le plus grand CHU d'Europe offre aux soignants : palettes d'exercices variés dans toutes les spécialités médicales et chirurgicales allant du soin courant au soin le plus innovant, de la prise en charge relationnelle à la technique, de la prévention à l’éducation thérapeutique, du curatif au palliatif, de la consultation infirmière à la recherche, de l’accueil aux urgences au suivi de la prise en charge, en pédiatrie, chez les adultes ou en gériatrie… et ce dans plus de 700 services répartis dans 12 groupes hospitaliers en Ile-de-France.

A la recherche de 800 infirmiers, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris  rappelle les opportunités que le plus grand CHU d’Europe offre aux soignants : palettes d’exercices variés dans toutes les spécialités médicales et chirurgicales allant du soin courant au soin le plus innovant, de la prise en charge relationnelle à la technique, de la prévention à l’éducation thérapeutique, du curatif au palliatif, de la consultation infirmière à la recherche, de l’accueil aux urgences au suivi de la prise en charge, en pédiatrie, chez les adultes ou en gériatrie… et ce dans plus de 700 services répartis dans 12 groupes hospitaliers en Ile-de-France.
Pour assurer ses missions de soins, d’enseignement, de recherche médicale et paramédicale, de prévention, d’éducation de la santé et d’aide médicale urgente, l’AP-HP s’appuie notamment sur les 18 500 infirmiers et infirmiers spécialisés qu’elle emploie. Mais depuis le début de l’année 2011, l’AP-HP est, en moyenne, en déficit de 400 infirmiers pour l’ensemble de ses établissements, avec un pic en septembre de près de 800 postes vacants.
En effet, bien qu’au titre de ses missions d’enseignement, elle compte 18 instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) qui préparent au diplôme d’Etat plus de 2 600 étudiants chaque année, seuls 60% des étudiants intègrent l’institution en sortie d’école. Par ailleurs, l’Ile-de-France souffre d’un déficit d’attractivité récurrent.
L’institution insiste aussi sur son attachement à cette profession emblématique. Ainsi, dans le cadre de son plan stratégique 2010-2014, l’AP-HP a développé une politique médicale et de soins ambitieuse fondée sur ses valeurs de service public et sur un projet de soins au service du malade et de ses proches.
1er employeur d’Ile-de-France, l’AP-HP propose également à ses personnels de nombreux avantages sociaux pour faciliter l’exercice professionnel au quotidien.
Pour en savoir plus, se reporter au dossier "Etre infirmier à l’AP-HP"  édité à l’occasion du salon infirmier des 12,13 et 14 octobre 2011

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.