Intégration de l’art roman dans les lieux d’accueil et d’attente de Jean Bernard – Hôpital de la Milétrie

Avec la construction de bâtiments neufs (pôle coeur-poumons et satellite technique) et la restructuration du hall d'entrée et des abords de Jean Bernard, la Direction du C.H.U. de Poitiers a souhaité introduire l'art à l'hôpital en agrémentant les locaux d'accueil et de passage du public d'oeuvres ou de reproductions.Le thème retenu a été l'ART ROMAN, particulièrement à travers ses témoignages locaux et régionaux ; le C.H.U. marquant ainsi son ancrage dans la culture locale et son rayonnement régional.

Les supports retenus

La Fresque

Trois oeuvres ont été réalisées selon la technique de peinture murale propre à l’art roman.
Sur les thèmes de l’accueil et du soin, deux peintures ont été exécutées dans le hall d’accueil de Jean Bernard. Il s’agit d’une interprétation de deux enluminures de «La vie de Sainte Radegonde» par Fortunat (VIème siècle).
«Le Combat des Rois», extrait des peintures murales de l’Abbaye de Saint-Savin classées au Patrimoine mondial par l’UNESCO.
L’artiste est Jean-Jacques Jolinon, fresquiste au Centre international d’Art mural de Saint-Savin.

La sculpture

Différentes pièces en copie de monuments régionaux du XIIème siècle sont désormais disposés à l’extérieur ou à l’intérieur de Jean Bernard.
Sur le parvis de Jean Bernard, il s’agit de l’Arcade de l’église de Lichères (Charente) et du Chapiteau de la nef de Saint Pierre de Melle (Deux-Sèvres)
Dans l’espace d’accueil et d’attente de Jean Bernard, on peut admirer les claveaux de l’église de Matha-Marestay (Charente Maritime) ; le buste de Jeanne de Boulogne (Palais de Justice – Poitiers – Vienne), l’apôtre marchant (façade de la Cathédrale d’Angoulême) et la Chanson de Roland (façade de la Cathédrale d’Angoulême)
Les oeuvres ont été réalisées par Martine Vernisse, atelier de sculpture et de restauration d’oeuvres Artémis à Saint-Cybardeaux (Charente).

La photographie

Présentées en tableaux, les photographies représentent des sites ou monuments régionaux connus. Elles permettent par leur maniabilité d’animer les lieux de passage du public. On pourra ainsi admirer les détails de l’abbaye de Saint-Savin (détails des fresques du XIIème siècle), le vitrail de Cursay (Vienne), le château d’Aubeterre (Charentes – XIVème siècle), Airvault (Abbatiale Saint Pierre – XIIème siècle, l’abbaye de la Réau (Vienne) et la façade de Notre Dame la Grande ( Poitiers).
Deux tableaux sur l’art roman en Poitou-Charentes ont été réalisés en interne sur la base de documents et photographies fournis gracieusement par le Comité Régional du Tourisme de Poitou-Charentes.

Financement

La réalisation de ce projet d’intégration de l’Art Roman à l’hôpital de Poitiers a été possible grâce à la subvention exceptionnelle de 50 000 F attribuée par le Conseil Régional de Poitou-Charentes dans le cadre de l’Année du Patrimoine.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.