Jean-Luc Moudenc, Président du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse

Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc a été élu à la tête du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse le 20 octobre 2014 «Je remercie les membres du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse de la confiance qu'ils m'accordent. Je vais m'investir pleinement dans cette fonction pour accompagner les nouveaux projets

Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc a été élu à la tête du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse le 20 octobre 2014 «Je remercie les membres du Conseil de surveillance du CHU de Toulouse de la confiance qu’ils m’accordent. Je vais m’investir pleinement dans cette fonction pour accompagner les nouveaux projets de cette belle institution qui œuvre tous les jours pour la santé des Toulousains et des habitants de la Région.», a déclaré Jean-Luc Moudenc.
Depuis la loi HPST Hôpital, patients, santé et territoires 2009, cette instance est chargée de se prononcer sur la stratégie de l’établissement d’exercer un contrôle permanent de sa gestion.

Le Conseil de surveillance est composé de 15  membres réunis en trois collèges dont la durée des fonctions est établie pour 5 ans.
1. Collège des représentants des collectivités territoriales ou de leurs groupements
–  Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole
–  Jean-Michel Lattes, représentant de la Communauté urbaine Toulouse Métropole
–  Jean-Jacques Mirassou, représentant du Conseil général de la Haute-Garonne
–  Louis Cazals, représentant du Conseil général du Tarn
–  Élisabeth Ségura-Arnaut, représentante du Conseil régional Midi-Pyrénées

2. Collège des représentants du personnel
–  Richard Pizzuto, représentant de la Commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques
–  Dr Annick Sevely et Pr. Michel Soulié, représentants de la Commission médicale d’établissement
–  Jean Escartin et Claude Massoutier, représentants désignés par les organisations syndicales

3. Collège des personnalités qualifiées
–  Dr Pierre Martin et Louis Marzo, personnalités qualifiées désignées par la Directrice générale de l’Agence Régionale de Santé
–  Ginette Arias, Guy Castel et Pr. Gilles Fourtanier, personnalités qualifiées désignées par le Préfet

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.