Jean-Pierre Dewitte, élu président de la conférence des directeurs généraux de CHRU

Jean-Pierre Dewitte succède à Philippe Domy en qualité de président de la conférence des directeurs généraux de Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires. Le directeur général du CHU de Poitiers a été élu par ses pairs, le 22 octobre 2015.

Jean-Pierre Dewitte succède à Philippe Domy en qualité de président de la conférence des directeurs généraux de Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires. Le directeur général du CHU de Poitiers a été élu par ses pairs, le 22 octobre 2015.
Jean-Pierre Dewitte inscrira son action dans la continuité des travaux de grande qualité menés par Philippe Domy*. Il souhaite travailler avec l’ensemble des membres de la conférence mais aussi bien sûr en lien avec la conférence des présidents de CME de CHU, la conférence des doyens des facultés de médecine, sans oublier les responsables des conférences de centres hospitaliers.
Son action continuera à s’inscrire dans un lien étroit avec la Fédération Hospitalière de France.
La conférence souhaite poursuivre son rôle d’expertise sur les différentes activités des CHU mais également être force de propositions pour promouvoir les thématiques propres du CHU à savoir l’innovation et la recherche médicales.
Bien évidemment, son action s’inscrira dans le cadre de la future loi de modernisation de notre système de santé qui devrait être promulguée en début d’année 2016.
La composition du bureau de la conférence sera communiquée dans les prochains jours.
*Philippe Dmoy présidait la conférence depuis le 1er février 2013. Il fera prochainement valoir ses droits à la retraite.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.