Jean-Pierre Gusching(*), nouveau Directeur Général du CHR

En poste depuis le 17 juin 2002, Jean-Pierre Gusching, connaît bien le CHR pour y avoir occupé divers postes par le passé. Aujourd'hui, c'est en tant que Directeur Général qu'il livre ses impressions dans la lettre mensuelle de l'établissement.

En poste depuis le 17 juin 2002, Jean-Pierre Gusching, connaît bien le CHR pour y avoir occupé divers postes par le passé. Aujourd’hui, c’est en tant que Directeur Général qu’il livre ses impressions dans la lettre mensuelle de l’établissement : « Je suis frappé, déclare-t-il, par l’extraordinaire évolution du plateau technique du CHR, son positionnement sur des créneaux high tech de la médecine et de la chirurgie, son potentiel de compétences très pointues et diversifiées. Tout ceci est encourageant et rassurant. Par contre, je suis surpris par le vieillissement du parc immobilier et la survivance apparente de cultures propres à chaque site. »

Et quand on le questionne sur les dossiers à traiter en priorité, il énumère : l’actualisation du plan directeur et le financement de sa mise en oeuvre, la création des centres de responsabilité et enfin l’accréditation.

Décidé à conforter la place du CHR au sein de la région Centre, Jean-Pierre Gusching souhaite mener à bien sa nouvelle mission en lien étroit avec la communauté médicale, les partenaires sociaux et l’ensemble du personnel.

(*)Jean-Pierre Gusching a dirigé les centres hospitaliers d’Amboise et de Blois. Aujourd’hui, il occupe des fonctions nationales en tant que secrétaire général de l’Union Hospitalière du Centre, Administrateur de la Fédération Hospitalière de France, il préside la section Accréditation du Conseil Scientifique de l’ANAES.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.