Job-dating estival réservé aux infirmier(e)s et aide-soignant(e)s au CHU d’ Angers

Vous recherchez un emploi pour cet été ? Le CHU d’Angers et l’hôpital Saint-Nicolas recrutent ! « Sur une demi-journée, le vendredi 29 mars, de 12 h à 18h30, rencontrez les hospitaliers, passez votre entretien d’embauche et repartez avec un contrat d’engagement. » Cette offre d'emplois groupés est diffusée par la presse dans le cadre d'une campagne de recrutement estival d'ampleur. Et pour cause, le CHU d’Angers, 1er employeur du Maine-et-Loire et acteur majeur de l’offre de santé dans le Grand Ouest, et l’hôpital Saint-Nicolas sont à la recherche d'infirmier(e)s et d'aides-soignant(e)s pour l’été. 150 postes sont à pourvoir !

Vous recherchez un emploi pour cet été ? Le CHU d’Angers et l’hôpital Saint-Nicolas recrutent ! « Sur une demi-journée, le vendredi 29 mars, de 12 h à 18h30, rencontrez les hospitaliers, passez votre entretien d’embauche et repartez avec un contrat d’engagement. » Cette offre d’emplois groupés est diffusée par la presse dans le cadre d’une campagne de recrutement estival d’ampleur. Et pour cause, le CHU d’Angers, 1er employeur du Maine-et-Loire et acteur majeur de l’offre de santé dans le Grand Ouest, et l’hôpital Saint-Nicolas sont à la recherche d’infirmier(e)s et d’aides-soignant(e)s pour l’été. 150 postes sont à pourvoir !
Pour participer, les candidats sont invités à s’inscrire en ligne, sur la plateforme www.supersoignants.fr où ils peuvent préciser leur préférence d’affectation. Suite à leur inscription, ils seront contactés par la Direction des Ressources Humaines du CHU qui leur précisera les documents à préparer en vue du Job-dating.
Modalités
Le vendredi 29 mars, les participants devront être munis des documents demandés par la DRH suite à leur inscription en ligne sur www.supersoignants.fr
Le jour-J, ils se présenteront à l’IFSI du CHU à l’heure qui leur conviendra, entre 12h et 18h30. Ils seront accueillis par la Direction des Ressources Humaines du CHU et l’établissement leur sera présenté.
Tenant compte de leurs souhaits d’affectation et des offres proposées par le CHU (secteurs de soins conventionnels ou à haute technicité : médecine, chirurgie, urgences, secteurs de nuit, réanimation, blocs opératoires, pédiatrie, Ehpad, etc), les candidats s’entretiendront avec le cadre de santé du ou des secteurs concernés.
Les participants au Job-dating seront libres de postuler sur une ou plusieurs périodes de remplacement, selon leurs disponibilités :
– période 1, du 11 juillet au 4 août ;
– période 2, du 5 au 25 août ;
– période 3, du 26 août au 15 septembre.
Cette journée du 29 mars sera aussi l’occasion pour les infirmiers et aides-soignants candidats de rencontrer des professionnels de santé du CHU et de l’hôpital Saint Nicolas … peut-être leurs futurs collègues.
Une proposition d’affectation à l’issue des entretiens
Le jour-même, à l’issue du job-dating et sous réserve de la réussite de l’entretien de recrutement, le CHU pourra proposer une affectation aux candidats. Celle-ci tiendra compte de leurs souhaits professionnels et de leurs disponibilités sur tout ou partie de l’été. Entre le job-dating et la prise de poste, le CHU s’engage à ne pas modifier l’affectation proposée. Et si celle-ci est acceptée par le candidat, un contrat d’engagement lui sera remis le jour même du Job-dating, le 29 mars.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.