Jonah Lomu des All Blacks témoigne en faveur du don d’organe

L'une des plus grandes stars du rugby international, Jonah Lomu, ancien joueur de l'équipe des All Blacks participera à la conférence de presse du CHU de Bordeaux sur le don d'organe, jeudi 3 avril de 11h30 à 12h30. Témoin d'une vie retrouvée, Jonah Lomu racontera son parcours de soins, après le diagnostic d'une anomalie rénale entraînant de longs mois de dialyse et la délivrance apportée par une transplantation rénale. Invité du CHU, il adressera un message d'espoir à tous les patients touchés par une maladie rénale grave et soutenir à sa manière le don d'organes.

L’une des plus grandes stars du rugby international, Jonah Lomu, ancien joueur de l’équipe des All Blacks participera à la conférence de presse du CHU de Bordeaux sur le don d’organe, jeudi 3 avril de 11h30 à 12h30. Témoin d’une vie retrouvée, Jonah Lomu racontera son parcours de soins, après le diagnostic d’une anomalie rénale entraînant de longs mois de dialyse et la délivrance apportée par une transplantation rénale. Invité du CHU, il adressera un message d’espoir à tous les patients touchés par une maladie rénale grave et soutenir à sa manière le don d’organes.

A cette occasion, le CHU de Bordeaux rappellera la forte mobilisation des équipes médicales et paramédicales en Aquitaine autour du prélèvement et de la greffe. Cette dynamique impulsée par l’équipe de la coordination hospitalière du CHU de Bordeaux a permis d’enregistrer une progression de 30 % en cinq ans.

Parallèlement, depuis décembre 2005, le service néphrologie du CHU de Bordeaux est structuré en un seul et même plateau regroupant les services néphrologie, transplantation, dialyse et permet ainsi d’assurer une prise en charge globale et intégrée.

En 2007, 122 greffes rénales ont été effectuées au CHU de Bordeaux, contre 110 en 2006 et 96 en 2005.

Cette rencontre est organisée en partenariat avec Roche, entreprise de santé, qui intervient aux côtés des acteurs du monde de la transplantation : médecins et personnels soignants, patients, associations.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.