Journée du handicap : 16 kinésithérapeutes mal voyants en poste aux HCL

16 masseurs kinésithérapeutes mal voyants ont été recrutés par les Hospices Civils de Lyon grâce à un dispositif d’aide qui facilite l’accès aux logiciels métiers et l’adaptation des postes de travail. Cette mesure emblématique de la politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées a coûté 212 000€ à l’institution et rapporté énormément de satisfaction aux patients qu’aux professionnels et au CHU. Aujourd’hui, l’établissement continue à recruter des masseurs kinésithérapeutes mal voyants.

16 masseurs kinésithérapeutes mal voyants ont été recrutés par les Hospices Civils de Lyon grâce à un dispositif d’aide qui facilite l’accès aux logiciels métiers et l’adaptation des postes de travail. Cette mesure emblématique de la politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées a coûté 212 000€ à l’institution et rapporté énormément de satisfaction aux patients qu’aux professionnels et au CHU. Aujourd’hui, l’établissement continue à recruter des masseurs kinésithérapeutes mal voyants. 
Aux HCL, le nombre d’agents qui disposent d’un poste aménagé représente 6, 6% des effectifs (1 125 personnes). L’engagement des HCL en faveur de l’insertion des personnes handicapées s’est traduit de longue date par l’achat de matériels adaptés, la désignation d’un référent « handicap », l’existence de commissions pluri-professionnelles permettant l’analyse des situations individuelles et l’intervention de conseillers conditions de travail.
En 2008, les Hospices Civils de Lyon ont fait partie des premiers établissements de santé à avoir signé une convention avec le Fonds d’Insertion des Personnes handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).
Cette convention, assortie d’une aide financière de 550 000€ pluriannuelle du FIPHFP, a renforcé les actions conduites par les HCL autour de 4 axes :
– L’aménagement des postes de travail
– L’achat de matériels de compensation (fauteuils ; prothèses, attelles…)
– Les aides à la personne : auxillaire de vie, transport, interprétariat, actions favorisant l’insertion dans l’équipe
– La formation, la communication et la sensibilisation des acteurs autour de la problématique du handicap.
La journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre est l’occasion pour les HCL de faire connaître leur engagement en faveur du maintien dans l’emploi des personnes souffrant d’un handicap ; politique qu’ils entendent poursuivre en renouvelant leur convention avec le FIPHFP.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.