Journée mondiale Alzheimer , marche intergénérationnelle sur le parcours 4S

Chaque année, le 21 septembre, une journée de mobilisation internationale est organisée pour sensibiliser le public à la maladie d’Alzheimer mais aussi améliorer la vie des personnes malades et leurs aidants. Ville pilote dans la lutte contre cette maladie, Nice organise vendredi 21 septembre 2012 une marche intergénérationnelle sur le parcours santé 4S : Saint-Roch, Sport, Santé, Seniors. Une initiative menée en partenariat avec en partenariat avec le Conseil général des Alpes-Maritimes et France Alzheimer 06.

Chaque année, une journée de mobilisation internationale est organisée le 21 septembre pour sensibiliser le public à la maladie d’Alzheimer mais aussi pour améliorer la vie des personnes malades et leurs aidants. Ville pilote dans la lutte contre cette maladie, Nice organise une marche intergénérationnelle sur le parcours santé 4S :  Saint-Roch, Sport, Santé, Seniors. Une initiative menée en partenariat avec le Conseil général des Alpes-Maritimes et France Alzheimer 06.
Une centaine de personnes (patients, aidants familiaux et professionnels) chemineront sur ce parcours santé en compagnie de 26 élèves d’une classe de cinquième du collège Jean Giono. A l’issue de cette marche, le public pourra s’informer sur la maladie d’Alzheimer, sur les structures existantes pour accueillir un proche, sur les lieux d’accueil, d’écoute et de réconfort. Les renseignements. Rendez-vous Place Saint Roch sur les stands de l’Institut Claude Pompidou – la mutualité Française, le CHU-CM2R, France Alzheimer 06, du Conseil Général des Alpes-Maritimes, de la Clinique des Sources et du CCAS de Nice.
Le projet 4S
Un senior qui pratique une activité physique régulière et conserve des liens sociaux peut espérer vivre plus longtemps et en meilleure santé. Partant de ce constat, Nice a lancé le projet 4S : un parcours balisé, fléché et aménagé de 2 kilomètres de marche en milieu urbain, dans le quartier Saint-Roch. Il s’agit bien sûr d’encourager les seniors à sortir de chez eux et à pratiquer une activité physique dans un environnement sécurisé et adapté à leur capacité mais aussi  de provoquer des occasions de rencontre pour rompre la solitude, créer ou recréer un lien social, redonner confiance aux personnes âgées, susciter en eux une attitude positive et un rapport convivial avec la cité.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.