Journée nationale des aidants : l’Ehpad Dr Chastaingt se mobilise

Le 6 Octobre 2011, à l’occasion de la journée nationale des aidants, le service social du CHU de Limoges en partenariat avec l’ARS et la Mutualité Française Limousine tiendront un stand d’information à l’attention des familles confrontées à la dépendance d’un proche. Rensz-vous sur le site de l’EHPAD Chastaingt de 14H à 17H30 .

Le 6 Octobre 2011, à l’occasion de la journée nationale des aidants, le service social du CHU de Limoges en partenariat avec l’ARS et la Mutualité Française Limousine tiendront un stand d’information à l’attention des familles confrontées à la dépendance d’un proche. Rensz-vous sur le site de l’EHPAD Chastaingt de 14H à 17H30 .
Les professionnels de la gérontologie (psychologue, psychomotricienne, ergothérapeute, assistante sociale,…) proposeront un accueil individuel et personnalisé. Ils dispenseront informations et conseils sur les problématiques liées à la dépendance : mobilisation, prévention des chutes, aides techniques, humaines et financières, structures d’accueil et d’hébergement, droit au répit, mesures de protection etc… Ils présenteront également les nouveaux modes de prévention de la perte d’autonomie et les soutiens possibles pour faire face aux conséquences de la dépendance avec notamment l’équipe de l’Unité de Prévention, de Suivi et d’Analyse du Vieillissement (UPSAV).
Près de 4 millions de personnes viennent en aide à titre non professionnel à un proche âgé dépendant. La moitié des aidants principaux sont des conjoints et un tiers des enfants. Cette aide peut prendre différentes formes : nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance/veille, soutien psychologique, communication, activités domestiques…
L’importance de l’accompagnement est liée au degré de perte d’autonomie. L’investissement de l’aidant peut être tel que parfois il peut aller jusqu’à l’épuisement. Les professionnels ont pris conscience de cette réalité « d’aidant familial » et sont là pour veiller à l’équilibre du couple aidant-aidé afin que la dépendance de l’un n’entrave pas de façon irrémédiable le quotidien de l’autre.
Aujourd’hui, de nombreuses prestations dites de répit existent. Mais il est encore trop souvent  difficile pour des raisons majoritairement humaines pour l’aidant de prendre conscience de ses limites et d’avoir recours à l’aide des professionnels. Cette journée est donc l’occasion à la fois de rendre hommage à leur dévouement mais aussi de les informer que c‘est le partenariat professionnels-aidants qui permettra un accompagnement optimal de la dépendance.
Journée nationale des aidants « Aidants professionnels, aidants familiaux : ensemble pour accompagner la dépendance »
Jeudi 6 Octobre 2011, de 14H à 17H30
EHPAD Chastaingt, rue Henri de Bournazel, 87 000 limoges

En savoir plus
Relais des familles
relais-des-familles@chu-limoges.fr
Tél. : 05 55 05 69 68

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.