Journées européennes du partimoine, l’hôpital inscrit dans l’histoire

Les Journées européennes du patrimoine ont lieu les 17 et 18 septembre prochains. Le thème retenu pour cette 22ème édition, « J'aime mon patrimoine », invite les visiteurs à manifester leur attachement au patrimoine national. Comme chaque année, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, dont le patrimoine hospitalier est souvent méconnu, participe à ces journées.

Les Journées européennes du patrimoine ont lieu les 17 et 18 septembre prochains. Le thème retenu pour cette 22ème édition, « J’aime mon patrimoine », invite les visiteurs à manifester leur attachement au patrimoine national. Comme chaque année, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, dont le patrimoine hospitalier est souvent méconnu, participe à ces journées.

Les hôpitaux Lariboisière (10°), Saint-Louis (10°), La Pitié-Salpêtrière (13°), Cochin-Saint-Vincent-de-Paul (14°), Corentin-Celton (92), proposent au public de découvrir la richesse de leur patrimoine historique et architectural sous la forme de visites guidées ou libres, et de concerts.

Le Musée des moulages dermatologiques de l’hôpital Saint-Louis dont l’ouverture est exceptionnelle, propose un programme inédit de visites des restaurations récentes des collections de moulages en cire représentant les maladies de la peau.

Le plus vaste des hôpitaux parisiens, La Pitié-Salpétrière, ouvrira exceptionnellement la Bibliothèque de Jean-Martin Charcot, grand maître de la pathologie nerveuse à la fin du XIX° siècle. Elle comprend notamment la totalité de son oeuvre manuscrite scientifique.

L’hôpital Lariboisière, renommé pour l’élégance de ses pavillons, est le premier hôpital de ce type construit en France. L’hôpital Corentin-Celton, aujourd’hui entièrement réaménagé, propose quant à lui différents concerts.

A cette occasion, le musée de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, qui constitue le musée hospitalier le plus ancien de France, offrira des visites guidées gratuites autour d’un parcours littéraire dans les collections du Musée : « Poètes et médecins au Musée de l’AP-HP » ; d’une rencontre avec une restauratrice « Le patrimoine défie le temps » ; et le parcours des restaurations «Les oeuvres font peau neuve ».

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.