L’AP-HP retient 6 projets lauréats pour accélérer sa transition écologique

L’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur le Développement Durable, porté par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), visait à identifier et à réaliser des projets innovants, dans le but de préparer la construction de l’hôpital durable de demain, un hôpital plus soucieux de son impact environnemental. Les 6 projets lauréats et les 6 coups de cœurs du jury ont été révélés à l'occasion de la cérémonie qui s’est déroulée le vendredi 24 mai en présence d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.
L’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur le  Développement Durable, porté par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), visait à identifier et à réaliser des projets innovants, dans le but de préparer la construction de l’hôpital durable de demain, un hôpital plus soucieux de son impact environnemental. Les 6 projets lauréats et les 6 coups de cœurs du jury ont été révélés à l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée le vendredi 24 mai en présence d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP..
Lors de cette cérémonie, dans le cadre de la semaine du développement durable et sous le haut patronage du ministère de la Transition écologique et solidaire, l’AP-HP et ses partenaires (ADEME, Banque des Territoires, Agence Régionale de Santé IDF, BPIfrance et Paris & Co) ont dévoilé les initiatives lauréates de l’AMI. Cette soirée a également été l’occasion de signer la Charte d’engagement du Club développement durable des établissements et entreprises publics, promue par le Commissariat Général au Développement Durable.   

Une sélection de projets dans 6 catégories

Dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur le développement durable, 301 projets ont été soumis à candidature, dont 72 provenaient de personnels de l’AP-HP. Les projets étaient divisés en six catégories: réduction et gestion des déchets ; énergies, eau et air ; constructions respectueuses de l’environnement ; produits de santé et soins ; mobilités durables ; et restauration. Pour sélectionner les projets lauréats, un jury pluridisciplinaire et engagé pour l’environnement a été constitué. Il était présidé par Christian Guy-Coichard, Référent Développement Durable pour la Commission Médicale d’Établissement de l’AP-HP. Parmi tous ces projets, dont les stades de maturité varient, l’AP-HP a choisi de sélectionner six projets lauréats. Le Jury a également choisi de récompenser six projets coups de cœur.  

Les lauréats récompensés

Dans la catégorie «projets à dupliquer»:
> Le jury a souhaité co-primer les deux projets suivants:
– Le projet «Vers un bloc opératoire éco-responsable» 
– Le projet «Sub-Or» 
> Le second projet lauréat: «Nesting»
 
Les lauréats des projets «Vers un bloc opératoire éco-responsable» et «Sub-Or»
Dans la catégorie «projets à expérimenter»:

Le projet ECO-TECH: la plateforme d’économie circulaire des aides techniques à l’AP-HP (crédit photo: @APHP FM)

> Le projet Zephyr, porté par Sustain’Air
Dans la catégorie «projets de recherche et développement»:

> Le jury a souhaité co-primer les projets «Label Alimentation durable» et «Nutrition Achat Gaspillage alimentaire (NAGA)»  
> Le projet «BIOTEXMED» porté par Seabird 

Les coups de cœur du jury 

Les coups de cœur « projets à dupliquer »:
> Le projet «Devenez acteur de votre propre consommation d’électricité» 
> L’initiative «Les p’tits Doudous de l’Hôpital Necker»
Les coups de cœur «projets à expérimenter»
> Le projet «Pain minut’» 
> Le projet «Réduction des déchets de bouteilles en plastique»
Les coups de cœur «projets de recherche et développement»
> Le projet «Organisation apprenante sur les bonnes pratiques écologiques hospitalières» 
> Le projet «Mise en place d’un service de courrier à vélo»
Pour en savoir plus:

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.