Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

La BPCO, kes za ko ?

CHU Rouen - jeudi 27 octobre 2011. 2854 vu(s)

La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) frappe 5 millions de français, en tue 20 000  par an et oblige 80 000 à vivre avec un traitement par oxygène.  La Haute-Normandie est plus touchée qu'ailleurs : +14 % par rapport à la moyenne nationale d’où la mobilisation intense du CHU dans le cadre de la journée mondiale organisée le mercredi 16 novembre. De 10h à 18h des pneumologues, kinésithérapeutes et infirmières mesureront le souffle des visiteurs et renseigneront sur cette pathologie mal connue  causes, symptômes, risques, dépistage et traitements existants.

La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) obstrue la bronche et gêne le passage de l'oxygène de l'air vers le sang. Huit fois sur dix, elle est la conséquence du tabagisme. Les autres responsables sont les virus respiratoires et la pollution. La BPCO est une maladie sournoise. Elle commence par une toux plus ou moins productive de crachat et par la répétition de bronchites hivernales.

On a tendance, au début, à trouver cela  très banal. Mais après quelques années peut apparaître un essoufflement pour des  efforts de plus en plus limités. Les gestes  de la vie quotidienne vont finir par devenir difficiles. On aboutit peu à peu à un handicap majeur qui est le témoin d'un manque d’oxygène dans le sang. On parle alors d'insuffisance respiratoire.

Prévention et dépistage

La prévention des infections respiratoires  hivernales est nécessaire (vaccin antigrippal). Le  traitement de la BPCO fait aussi appel à des médicaments à inhaler, à la kinésithérapie respiratoire, au réentraînement à l’effort. Dans certains cas, la prescription d’oxygène à domicile est nécessaire.

Pour dépister cette maladie, on dispose d'une mesure facile à faire, à l'aide d'un petit appareil appelé Débit mètre de pointe. C’est cette mesure que vous propose de faire le comité contre les maladies respiratoires, à l’occasion de  la 10 ème journée mondiale de la BPCO.


Catégorie : CHU Rouen, Campagne d'information - prévention, Article 2

Pour plus d’information : CHU Rouen


Les commentaires pour cet article :


Jean Jacques, 08-11-11 09:23:
Bonjour
une petite correction sur vos chiffres : la BPCO concerne 3,5 millions de personnes et non 5 millions. Elle tue 16 000 personnes par an (données SPLF)et oblige 100 000 personnes à être sous oxygène.
Bravo pour votre initiative de mesure du souffle
JJC


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 27 novembre : journée nationale de la trisomie 21
  • 29 novembre : semaine internationale de la science et de la paix
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
  • 3 décembre : journée Mondiale des personnes handicapées
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  26-11-2020