Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

La cardiologie angevine : une combinaison de haute technicité et d’humanisme

CHU Angers - jeudi 27 septembre 2012. 6259 vu(s)

Angers est un des 33 centres français autorisés à implanter des valves transcathéter

Avec pour ambition de multiplier 4 le nombre d’interventions à cœur ouvert pour atteindre les 800 par an, l'équipe du Pr. Jean-Louis de Brux a élevé  la chirurgie cardio-vasculaire au rang des activités phares du CHU d'Angers. Un essor qui s’explique par la qualité des prises en charge, la maîtrise des toutes dernières avancées techniques et par l’augmentation des besoins de la population des Pays de la Loire plus nombreuse et plus âgée. Pour répondre à cette demande, le service angevin prépare l’ouverture d’une nouvelle réanimation en 2014 et d’une salle d’intervention hybride (imagerie/chirurgie) au sein du service de radiologie du bâtiment Larrey dès 2013.

L’expertise angevine en matière d’assistance circulatoire  mobile,  d’implantation de valves transcathéter, de chirurgie vidéo-assistée et de chirurgie endovasculaire
L’assistance circulatoire  mobile pratiquée à Angers est une assistance "légère" contrairement  aux assistances "lourdes" de type coeur  artificiel pratiquées dans les centres  pratiquant la transplantation cardiaque.  L’assistance légère permet, grâce à une  pompe centrifuge et un oxygénateur, de  pallier les fonctions myocardiques et/ ou respiratoires sur une courte durée  (moins de deux semaines en théorie).  Les principales indications de l’assistance sont :   le Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë (SDRA), quelle qu’en  soit la cause. Il sera traité par une oxygénation extra-corporelle  (ECMO : Extra Corporeal Membrane Oxygénation), assistance purement  "respiratoire" avec canulation veino-veineuse, la défaillance cardiaque ou cardiorespiratoire d’origine médicamenteuse  ou après circulation extra-corporelle (CEC). L'équipe utilise alors un support  cardio-respiratoire avec canulation veino-artérielle (ECLS : Extra  Corporeal Life Support).  Marginale au départ, l’activité d’assistance circulatoire s’est  développée au CHU à compter de 2008, notamment au sein de la  réanimation chirurgicale B et de la réanimation médicale. En 2009, avec la pandémie de grippe A H1N1, un dispositif d’assistance  circulatoire mobile a été mis en place au sein du CHU. Il s’agissait alors  de répondre, le cas échéant, aux besoins des autres services. Cette Unité Mobile d’Assistance Circulatoire  (UMAC) a ensuite été mise à disposition des centres hospitaliers disposant d’une réanimation (Le Mans et Laval). Ses déplacements sont désormais plus simples, plus rapides et une surveillance biquotidienne assurée par  les perfusionnistes suffit.

Angers figure également parmi les 33 centres français autorisés à implanter des valves transcathéter (ou TAVI pour Trans Arterial Valve Implantation) sur les patients qui présentent un très haut risque chirurgical ou pour lesquels la chirurgie est contre-indiquée. Chirurgie mini-invasive, cette pose est réalisée conjointement avec les cardiologues interventionnels et échocardiographistes de l'établissement. La participation à un registre national est obligatoire. Le suivi des patients, qui s’inscrit dans ce registre, court sur 5 ans. Ainsi depuis septembre 2009, pas moins de 150 patients ont bénéficié d’une implantation de TAVI au CHU d’Angers. Les très bons résultats obtenus à Angers s’expliquent en grande partie, par la qualité de la collaboration interdisciplinaire. La parfaite entente entre les différents intervenants, cardiologues, chirurgiens cardiaques, anesthésistes, infirmières de bloc opératoire, de cardiologie et manipulatrices de radiologie -formés et certifiés à la mise en place de ces dispositifs médicaux- est un facteur de réussite indiscutable. La mise en place d’un staff spécifique pluridisciplinaire, sélectionnant rigoureusement les patients éligibles, les voies d’abord et le type de prothèse à implanter, est également un point fort de l’approche angevine.

La chirurgie vidéo-assistée
Réduire l’agressivité des interventions de chirurgie cardiovasculaire et diminuer la taille des incisions sont des enjeux importants pour l’équipe du CHU d’Angers rompue à la chirurgie vidéo-assistée et la chirurgie endovasculaire et hybride. La chirurgie mitrale vidéo-assistée s’adresse de préférence à des personnes jeunes souffrant de lésions relativement simples et qui en retirent un bénéfice esthétique et des suites opératoires simplifiées.

La chirurgie endovasculaire
Appliquée à certaines lésions de l’aorte thoracique et abdominale et aux vaisseaux des membres inférieurs, la chirurgie endovasculaire est nettement moins agressive que l’abord à ciel ouvert. Son indication reste cependant soumise à une évaluation bénéfices/risques au regard de l’intervention traditionnelle. .

Discipline devenue très sophistiquée, la chirurgie cardiaque suscite toujours autant d’appréhension chez le patient car elle touche l’organe vital central. Une approche humaine attentionnée contribue à rassurer les patients, d’où l’attention portée par les équipes à la dimension relationnelle, à  l’information et à l'écoute de la personne malade cardiaque.

La recherche en chirurgie cardiaque
Depuis dix ans, sous l’impulsion du Professeur Christophe Baufreton, le service de chirurgie cardiaque du CHU d’Angers a développé une technique de CEC bio-compatible, moins agressive que la CEC classique. Progressivement, le service est devenu leader national de cette technique, sur laquelle il forme des équipes françaises et internationales.
D’autres projets de recherche clinique ont été mis en place :
- la nutrition post-opératoire, en collaboration avec une nutritionniste,
- la chirurgie appliquée à deux pathologies aortiques, l’anévrisme de l’aorte et la dissection aortique.
A cela s’ajoute un axe de recherche paramédicale lancé en 2012, portant sur l’incidence de l’utilisation des médecines alternatives (aromathérapie, sophrologie…) en préopératoire chez les patients en chirurgie cardiaque

L’excellence pluridisciplinaire et le suivi personnalisé signent la singularité de la pratique angevine.


Catégorie : CHU Angers, Cardiologie - Pneumologie, Article 4

Pour plus d’information : CHU Angers


Les commentaires pour cet article :


Jean claude, 14-05-17 09:17:
Bonjour je doit subir 2 pontages et je suis très stressé


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 27 novembre : journée nationale de la trisomie 21
  • 29 novembre : semaine internationale de la science et de la paix
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
  • 1 décembre : journée mondiale de Lutte contre le SIDA
  • 3 décembre : journée Mondiale des personnes handicapées
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  26-11-2020