NE PAS PUBLIER La charte d’engagement managérial : un acte fondateur pour les CHU

« La charte d’engagement managérial des CHU » est présentée en avant-première et en vidéo par Marie-Noëlle Gerain-Breuzard, Présidente de la Commission ressources humaines – coordinateurs généraux des soins de la Conférence des directeurs généraux de CHU et directrice générale du CHU de Tours.

« La charte d’engagement managérial des CHU » est présentée en avant-première et en vidéo par Marie-Noëlle Gerain-Breuzard, Présidente de la Commission ressources humaines – coordinateurs généraux des soins de la Conférence des directeurs généraux de CHU et directrice générale du CHU de Tours.
35h, droits des patients, augmentation du nombre de malades chroniques, réseaux sociaux qui modifient les relations soignants-soignés, l’hôpital est en prise directe avec les évolutions de la société. « Or les managers n’étaient pas forcément préparés à de tels bouleversements » reconnait Marie-Noëlle Gerain-Breuzard qui ajoute « Pour les recrutements, les chefs d’établissement doivent aussi tenir compte des nouvelles motivations des générations XYZ davantage préoccupés que leurs aînés par l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle ». Démunis, les directeurs ont rencontré des difficultés pour mobiliser leurs équipes. Ils se réfugient parfois derrière la contrainte financière ou des comportements autoritaires, générant une souffrance au travail qui a été largement médiatisée.
Or en tant que premiers employeurs de leur région, les CHU assument une responsabilité sociale particulière. Aujourd’hui, ils veulent montrer qu’un CHU moderne se pilote avec des valeurs et des engagements communs aux cadres médicaux et non médicaux. « Partant du principe que le management est essentiel à la qualité de vie au travail, elle-même déterminante pour la qualité des soins, la Conférence des directeurs généraux a élaboré une charte d’engagement » précise Marie-Noëlle Gerain-Breuzard. Ce document s’inscrit dans le prolongement du rapport « Le CHU de demain » co-rédigé avec la Conférence des Présidents de CME et les deux conférences universitaires, doyens des universités et doyens des facultés de médecine et présenté lors des Assises des CHU de décembre 2019.
La charte d’engagement managérial déroule un programme sur trois ans

Ses grandes lignes : d’abord la détection des potentiels en termes de management d’équipes et d’établissements, et en amont, des parcours de formation qui débutent à l’université. Cet enseignement dispensé aux médecins, aux infirmières… porte sur le fonctionnement et le financement du système de santé et les rudiments des règles du travail en équipe … L’accompagnement se poursuit auprès des futurs cadres avec des programmes spécifiques élaborés dans un cadre régional constitué de réseaux de CHU. Troisième axe, le soutien aux responsables lorsqu’ils ont pris leur fonction par le biais du coaching, du co-développement, du parrainage. Quatrième engagement : la promotion du management participatif qui associe les équipes médicales et paramédicales. Cinquième engagement, une meilleure gestion des conflits. Les CHU s’engagent à mettre en place des dispositifs de conciliation et de médiation internes, avant le recours à la médiation nationale.
« La prochaine étape sera celle de la fédération des présidents de CME de CHU et des doyens des facultés de médecine autour de la charte afin qu’il y ait un engagement collectif fort et que cette grande ambition sociale soit portée par toutes les composantes du CHU. » annonce Marie-Noëlle Gerain-Breuzard.
Marie-Georges Fayn

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.