La chirurgie gynécologique et mammaire en Congrès à Angers

Grand rendez-vous de la chirurgie gynécologique, sénologique et pelvienne, le 4ème congrès de la chirurgie gynécologique et mammaire a réuni 400 chirurgiens spécialisés autour de thèmes aussi complexes que la chirurgie du prolapsus, la chirurgie du cancer du sein, la chirurgie oncologique pelvienne ou encore les endométrioses profondes, problèmes qui concernent des milliers de femmes en France. La rencontre s'est déroulée du 10 au 13 mai sous l'égide de la Société de Chirurgie Gynécologique et Pelvienne, associée au Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.

Grand rendez-vous de la chirurgie gynécologique, sénologique et pelvienne, le 4ème congrès de la chirurgie gynécologique et mammaire a réuni 400 chirurgiens spécialisés autour de thèmes aussi complexes que la chirurgie du prolapsus, la chirurgie du cancer du sein, la chirurgie oncologique pelvienne ou encore les endométrioses profondes, problèmes qui concernent des milliers de femmes en France. La rencontre s’est déroulée du 10 au 13 mai sous l’égide de la Société de Chirurgie Gynécologique et Pelvienne, associée au Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.

Les organisateurs, le Professeur Philippe Descamps et le Docteur Laurent Catala, chirurgiens gynécologues au CHU d’Angers, ont voulu que durant ces 3 jours, les professionnels présents venus de la France entière échangent au plus près de la pratique quotidienne avec le plus grand nombre d’experts.

Le programme scientifique ne comptait pas moins de 25 communications préalablement sélectionnées par un jury d’experts nationaux. Le programme du congrès est également construit autour de 6 conférences plénières, espaces de communication et de partages d’expériences fondamentaux pour les gynécologues-obstétriciens, urologues et chirurgiens digestifs présents. Le 10 mai veille de l’ouverture officielle du congrès, ceux-ci se se sont retrouvés autour d’ateliers pratiques où ils auront débattu avec des experts de haut niveau notamment sur les malformations, les prolapsus, l’aspect médico-légal de la pratique ou encore la gestion des complications en chirurgie pelvienne.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.