La chirurgie sinusienne assistée par ordinateur

Le service d'ORL et de Chirurgie cervico-faciale du CHU de Brest est désormais doté d'un système de neuronavigation pour la chirurgie des sinus par voie endonasale. Cette chirurgie a connu de nombreux progrès depuis environ 15 ans, avec le développement de la chirurgie sous optique qui permet d'opérer depuis la fosse nasale sans cicatrice faciale pour le patient.

Le service d’ORL et de Chirurgie cervico-faciale du CHU de Brest est désormais doté d’un système de neuronavigation pour la chirurgie des sinus par voie endonasale. Cette chirurgie a connu de nombreux progrès depuis environ 15 ans, avec le développement de la chirurgie sous optique qui permet d’opérer depuis la fosse nasale sans cicatrice faciale pour le patient.

De nombreux opérateurs réalisent ces interventions. Or certains patients nécessitent des réinterventions en raison de la récidive de leur maladie sinusienne. Et s’il est facile d’opérer une première fois, les reprises sont beaucoup plus difficiles en raison de l’absence de repères anatomiques.

C’est alors qu’un tel système prend tout son intérêt. Il permet de repérer la position exacte des instruments utilisés dans les fosses nasales et ainsi d’effectuer à moindre risque des interventions nécessaires, sous réserve d’un examen tomodensitométrique préopératoire précis.

Ainsi la chirurgie du sinus frontal est-elle possible par endonasale pure sans pose de drain externe dans certaines conditions. C’est un gage de sécurité et de confort pour le chirurgien et pour le patient.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.