La conférence des directeurs généraux de CHU aux côtés des hospitaliers de la Guadeloupe

Suite au violent incendie qui s’est déclaré mardi 26 novembre au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et a nécessité l'évacuation de 1.200 personnes, des messages de soutien et de solidarité ont été adressés aux victimes et aux secouristes. La communauté hospitalière française se tient prête à apporter son aide notamment par l'envoi de binômes médecin-infirmier comme le souligne le communiqué Conférence des directeurs généraux de CHU.

Suite au violent incendie qui s’est déclaré mardi 26 novembre 2017 au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et a nécessité l’évacuation de 1.200 personnes, des messages de soutien et de solidarité ont été adressés aux victimes et aux secouristes. La communauté hospitalière française se tient prête à apporter son aide  son aide notamment par l’envoi de binômes médecin-infirmier comme le souligne le communiqué de la Conférence des directeurs généraux de CHU diffusé le 30 novembre.
Au nom de l’ensemble des CHU, le Bureau de la conférence des directeurs généraux de CHU adresse un message de profonde solidarité et de soutien aux patients, à leurs familles, aux professionnels du CHU de la Guadeloupe et à tous les hospitaliers et services de secours de l’archipel, dans l’épreuve qu’ils traversent suite à l’incendie qui a ravagé l’établissement.
La Conférence tient à rendre hommage aux professionnels qui ont maîtrisé le feu et permis l’évacuation et la mise en sécurité des malades, sans aucune victime.
Solidaires dans cette situation difficile, les personnels des CHU de métropole se mobilisent pour venir en aide à leurs collègues ultramarins si nécessaire. Dans de nombreux établissements, des binômes médecin-infirmier ont été constitués pour un éventuel départ sur place. Neuf de ces binômes sont dès à présent disponibles dans la région Hauts de France par exemple.
La Conférence des directeurs généraux de CHU exprime également son entier soutien à Pierre Thépot, Directeur Général, au Pr Suzy Duflo, présidente de CME, ainsi qu’à leurs collègues et équipes, souhaitant que l’établissement puisse reprendre au plus vite et au mieux ses activités au service de la population.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.