La direction de la recherche et de l’innovation du CHU de Rennes certifiée ISO 9001

Parallèlement à sa certification d’établissement par la Haute Autorité de Santé, le CHU de Rennes se situe dans une démarche continue d’évaluation externe de ses activités spécifiques. Premier Centre d'investigation clinique de France certifié ISO 9001 pour ses activités de méthodologie, de gestion et d’analyse d’études cliniques en mai 2016, c’est désormais la direction de la recherche et de l’innovation (DRI) de l’établissement qui vient d’être certifiée ISO 9001 pour ses activités de promotion et de coordination des études cliniques.

Parallèlement à sa certification d’établissement par la Haute Autorité de Santé, le CHU de Rennes se situe dans une démarche continue d’évaluation externe de ses activités spécifiques. Premier Centre d’investigation clinique de France certifié ISO 9001 pour ses activités de méthodologie, de gestion et d’analyse d’études cliniques en mai 2016, c’est désormais la direction de la recherche et de l’innovation (DRI) de l’établissement qui vient d’être certifiée ISO 9001 pour ses activités de promotion et de coordination des études cliniques.
La direction de la recherche et de l’innovation (DRI) du CHU de Rennes a pour missions de promouvoir les essais cliniques et d’en coordonner la mise en oeuvre jusqu’à la valorisation scientifique (publication ou brevet). A ce titre, elle collabore avec de nombreux partenaires internes et externes à l’établissement, en particulier pour les activités de gestion des données et de vigilance. Elle conduit ses missions dans le strict respect de la réglementation applicable et dans un souci permanent de sécurité des patients volontaires et de respect des valeurs éthique.
En avril 2017, la DRI a formalisé l’organisation de ses activités pour leur donner une meilleure lisibilité et structurer un processus d’amélioration continue. Pour cela, elle s’est engagée dans la démarche de certification ISO 9001 qui offre un cadre dynamique à cette action.

Une certification sans non-conformité, ni point sensible

La certification sans non-conformité, ni point sensible, délivrée le 1er octobre 2018, vient reconnaître la mobilisation importante de la DRI qui a conduit à :
préciser l’orientation de ses actions dans le soutien aux porteurs de projets ou « investig’acteurs » : accompagner l’émergence des idées et leur traduction en projets de recherche, garantir les droits et la sécurité des volontaires et optimiser la mise en oeuvre des projets et la gestion des ressources ;
retravailler en profondeur les processus de prise en charge des projets et les méthodes de travail associées ;
consolider une culture de l’amélioration continue au sein des équipes.
Cette étape importante ouvre un premier cycle de trois ans ponctués d’audits annuels – dits « de surveillance » – avant un audit de renouvellement en septembre 2021.
L’absence de réserve et les nombreux points forts relevés dans le rapport d’audit montrent l’intensité et la qualité de l’engagement des agents de tous les secteurs de la DRI.
Après le CIC INSERM 1414, certifié en 2016 pour ses activités de méthodologie, d’investigation, de surveillance et d’analyse d’études cliniques, le CHU de Rennes dispose maintenant d’un environnement complet dédié à la recherche clinique certifié ISO 9001, gage de qualité et de sécurité pour les patients, mais également pour les investigateurs et les financeurs.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.