La direction de Metz-Thionville renforce la consultation de médecine générale de l’hôpital de Hayange

C’est la concrétisation des engagements pris en 2018 par Marie-Odile Saillard, directrice générale du CHR Metz-Thionville. Depuis cet été, trois nouveaux praticiens ont rejoint l’équipe médicale de l’hôpital de Hayange. Un 4ème médecin les rejoindra prochainement.
C’est la concrétisation des engagements pris en 2018 par  Marie-Odile Saillard, directrice générale du CHR Metz-Thionville. Depuis cet été, trois nouveaux praticiens ont rejoint l’équipe médicale de l’hôpital de Hayange. Un 4ème médecin les rejoindra prochainement.
Ensemble, ces trois médecins généralistes assureront l’équivalent d’une présence temps plein, en semaine, du lundi au vendredi, de 8h30-12h00 heures et de 13h30 à 17 heures. Leur arrivée permet ainsi de renforcer le dispositif de consultations programmées et non programmées déjà en place sur l’hôpital de Hayange.
Cette arrivée est importante à plusieurs titres. "Il s’agissait de répondre à un besoin des habitants du secteur de Hayange et, plus largement, de la vallée de la Fensch qui connait une pénurie de médecins généralistes, explique Marie-Odile Saillard, directrice générale du CHR Metz-Thionville. Cette initiative permet également de conforter le rôle et l’ancrage du site de Hayange".
Cette initiative témoigne de la volonté de la direction du CHR de maintenir et renforcer une offre de soins cohérentes sur le site de Hayange.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.