La formation médicale franco-chinoise passe par la Lorraine !

Renouvellement de l’accord de coopération sur les échanges technologiques, la formation du personnel médical et la recherche scientifique signé entre la Faculté de Médecine de Nancy et l'Université de Wuhan en Chine.Dans le cadre de cet accord, des cours de médecine en langue française sont donnés par des professeurs de Nancy aux étudiants chinois (de la 3e à la 7e année) qui suivent la filière médicale francophone de l'Université de Wuhan, dans la province du Hubei. Une vingtaine de ces étudiants (à partir de leur 5e année d’étude) suivent des stages à la faculté de médecine et au CHU de Nancy comme étudiants hospitaliers. Certains d’entre eux bénéficient ensuite de stages comme faisant fonction d’interne au CHU et à la Maternité Régionale Universitaire.

Renouvellement de l’accord de coopération sur les échanges technologiques, la formation du personnel médical et la recherche scientifique signé entre la Faculté de Médecine de Nancy et l’Université de Wuhan en Chine.Dans le cadre de cet accord, des cours de médecine en langue française sont donnés par des professeurs de Nancy aux étudiants chinois (de la 3e à la 7e année) qui suivent la filière médicale francophone de l’Université de Wuhan, dans la province du Hubei. Une vingtaine de ces étudiants (à partir de leur 5e année d’étude) suivent des stages à la faculté de médecine et au CHU de Nancy comme étudiants hospitaliers. Certains d’entre eux bénéficient ensuite de stages comme faisant fonction d’interne au CHU et à la Maternité Régionale Universitaire.
Des doctorants chinois seront également accueillis dans les laboratoires de recherche pour la réalisation de leur thèse de 3e cycle. Dans l’autre sens, des étudiants français en médecine et en master d’Ingénierie de la santé de Nancy ont l’opportunité de séjours en Chine de 3 à 5 mois.

Il faut voir dans le renouvellement de cette coopération, la reconnaissance chinoise de la qualité de la pédagogie, des techniques avancées et du système de santé « à la française ». Le premier acte de cet accord de coopération entre Wuhan et Nancy remonte à 1997, soutenu par la Région Lorraine et la province de Hubei en Chine où une filière médicale francophone a été créée.  Les premiers diplômes de médecine ont été délivrés en juin 2008 à 26 étudiants chinois et aujourd’hui ils sont 85 de 4 promotions à avoir été diplômés.

Le bilan de cette collaboration, soutenue par l’Ambassade de France en Chine, le Conseil Régional de Lorraine, le CHU, la Faculté de Médecine et l’Université de Lorraine, s’étend également au transfert de compétences et de connaissances tant sur un plan pédagogique que scientifique avec notamment :
– plus de 70 semaines de cours donnés à Wuhan par des enseignants de la Faculté de Médecine,
– plus de 80 étudiants de 5e ou 7e année de médecine du cursus chinois ayant séjourné à Nancy depuis 2006.
– 20 étudiants de Nancy ont effectué un stage de 2 à 5 mois à Wuhan.
– plus de 30 enseignants-chercheurs de Wuhan accueillis à Nancy pour des stages de longue durée.
– 8 thèses en cotutelle réalisées depuis 2002 – 5 sont en cours.
– 30 articles scientifiques publiés dans des revues internationales, des séminaires conjoints.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.