La France modernise son parc hospitalo-universitaire

Un chantier d'une ampleur sans précédent ! Le montant total des travaux et des achats d'équipement est estimé à 3,5 milliards d'euros. Plus des 2/3 de ces investissements seront réalisés avant fin 2007.

La France modernise son parc hospitalo-universitaire

Un chantier d’une ampleur sans précédent !

Le montant total des travaux et des achats d’équipement est estimé à 3,5 milliards d’euros. Plus des 2/3 de ces investissements seront réalisés avant fin 2007.

En 2001, la Conférence des Directeurs Généraux de CHRU alertait les pouvoirs publics sur la vétusté et sur l’inadaptation du patrimoine immobilier des hôpitaux universitaires. Sa requête fut prise en compte et les hôpitaux obtenaient des moyens supplémentaires grâce au soutien à l’investissement accordé dans le cadre du plan Hôpital 2007. Ces nouvelles ressources ont permis d’accroître les efforts de modernisation/reconstruction programmés par les CHRU.

Construction de nouveaux établissements, regroupement de services par grands pôles d’activité, suppression de services miroirs, extension des plateaux techniques… Autant de projets qui permettent d’optimiser les prises en charge des patients et d’améliorer leurs conditions d’accueil et de confort des malades et de leur famille.

De nouveaux hôpitaux sont programmés
Amiens, Clermont-Ferrand, Dijon, Metz-Thionville, Nice, Orléans
programment la construction de nouveaux hôpitaux qui seront édifiés à horizon 2005-2010.

Des restructurations sans précédent sont planifiées
Lyon
: Les programmes de restructuration et de modernisation
Marseille : le renouveau de l’AP-HM
Toulouse : Une modernisation en 26 pôles et 520 millions d’euros d’investissement
Tours : Un plan de modernisation et de reconstruction

Le plus gros chantier hospitalier en cours
Strasbourg

Le nouvel hôpital civil a été visité par Jean-François Mattéi, Ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,le 19 février 2004

Bâtiments inaugurés dernièrement
Nîmes

Groupe Hospitalo-universitaire Caremeau – février 2004

Opérations achevées depuis un an
Tours

Le centre de pédiatrie Gatien de Clocheville – septembre 2003
L’hôpital Trousseau – juin 2003

Toulouse
Le Nouvel hôpital Paule de Viguier pour la femme, la mère et le couple – mars 2003

Nature et montant des principaux investissements
Amiens

Relocalisation de l’ensemble des activités sur le site sud
notamment pôle femme-enfant : 405 Millions d’euros

Angers
Restructuration des bâtiments Ste Marie : 24 Millions d’euros

Besançon
Remontée Saint Jacques sur le site de Minjoz (suite) : 15 Millions d’euros

Bordeaux
Pole tête cou et pôle cardio-vasculaire Haut-Levêque : 30 Millions d’euros

Brest
Poursuite de la restructuration du site de Morvan en centre-ville débuté en 1996 : 23 Millions d’euros

Caen
Pôle Femme-enfant(E) : 92 Millions d’euros

Clermont-Ferrand
Hôpital Estaing, 1ère phase pôle mère-enfant : 150 Millions d’euros

Dijon
Nouveau bâtiment sur le site de Bocage Central : 145 Millions d’euros

Fort de France
Construction de la Maison de la Femme, de la Mère et de l’Enfant : 48 Millions d’euros

Grenoble
Hôpital couple-enfant : 65 Millions d’euros

Lille
Urgences – Réanimation et regroupement des laboratoires : 55 Millions d’euros

Limoges
Construction de l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant : 47 Millions d’euros

Lyon
Futur hôpital couple-enfant : 159 Millions d’euros

Marseille
Pôle Parents Enfants sur le site de la Timone : 197 Millions d’euros

Metz-Thionville
Nouvel hôpital de Metz – médipôle et Restructuration du site de Thionville comprenant un pôle médico-gériatrique et la création d’un pôle mère-enfant : 193 Millions d’euros

Montpellier
Restructuration de l’unité de soins intensifs et de Psychotiques chroniques : 27 Millions d’euros

Nancy
Construction d’un pôle cardio-vasculaire et d’un plateau technique : 120 Millions d’euros

Nantes
Plateau technique (E) : 40 Millions d’euros

Nice
Opération Pasteur II : 293 Millions d’euros

Nîmes
Construction du groupe hospitalo-universitaire Carémeau inauguré en février 2004 : 145 Millions d’euros

Orléans
Dans le cadre de la reconstruction totale du CHR sur un site unique, la construction bâtiment de consultations et d’une nouvelle stérilisation sont programmées : 376 Millions d’euros

Paris
Reconfigurations. des maternités Louis Mourier/Bicêtre/J.Rostand/Cochin ST Paul et des laboratoires et logistisque Cochin ST Paul : 117 Millions d’euros

Pointe à Pitre
Reconstruction unités de soins en psychiatrie (travaux & équipements) : 33 Millions d’euros

Poitiers
Construction et équipement d’un institut régional de cancérologie : 31 Millions d’euros

Reims
Reconstruction de l’établissement : 60 Millions d’euros

Rennes
Hôpital Sud – regroupement femme-enfant : 45 Millions d’euros

Rouen
Surélévation de l’anneau central, Extension du pavillon Dévé : 85 Millions d’euros

Saint-Etienne
Le CHRU passe de 5 à 2 sites de soins, l’activité MCO regroupée sur l’hôpital Nord, l’hôpital Bellevue modernisé : 184 Millions d’euros

Strasbourg
Construction du nouvel hôpital civil : 230 Millions d’euros

Toulouse
Construction sur le site de Purpan d’un plateau médico-technique mutualisé pour : les neurosciences, le pôle céphalique et l’Institut locomoteur. Reconstruction du long séjour de La Grave sur le site d’Ancely et implantation du pôle oncologique sur le site de Larey. : 520 Millions d’euros

Tours
Reconstruction de l’hôpital Bretonneau, modernisation de l’hôpital de l’Ermitage et agrandissement des hôpitaux de Trousseau et de Clocheville : 305 Millions d’euros

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.