La journée des associations : Pour un patient acteur de ses soins

Soucieux de valoriser et de renforcer l'implication des usagers dans la vie de l'établissement, en écho aux valeurs de citoyenneté et d'accessibilité qu'il porte, le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers a organisé sa première "Journée des associations au service des usagers" le 12 septembre 2008.

Soucieux de valoriser et de renforcer l’implication des usagers dans la vie de l’établissement, en écho aux valeurs de citoyenneté et d’accessibilité qu’il porte, le Centre Hospitalier Universitaire d’Angers a organisé sa première « Journée des associations au service des usagers » le 12 septembre 2008.

Moment de reconnaissance mutuelle, temps d’échanges et de débats, cette première rencontre institutionnelle « Associations/CHU » a permis aux acteurs du monde associatif et aux professionnels de nouer un dialogue autour du mieux-être des patients et des attentes de leurs représentants.

La matinée, ouverte par Jean-Claude Antonini, Président du Conseil d’Administration du CHU, Yvonnick Morice, Directeur général, et le Professeur Norbert Ifrah, Président de la commission médicale d’établissement, a été consacrée à la signature de conventions avec les associations intervenant dans la prise en charge des patients.

Ces signatures matérialisent l’engagement réciproque « Service/Association » dans un projet d’accompagnement du patient.

L’après-midi, à laquelle ont été conviés des hospitaliers et l’ensemble des associations d’usagers a été clôturée par l’annonce de la prochaine ouverture de la maison des usagers, prochaine étape dans la participation des usagers à la vie de l’établissement.

« La première journée des associations au service des usagers » aura incontestablement permis d’engager une véritable dynamique inter-associative. A travers cette journée, le CHU s’affirme comme un établissement soucieux des droits et de la parole de ses usagers qui place « l’usager citoyen et acteur de ses soins » au coeur de ses préoccupations .

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.