La logistique récompensée par le prix « les Rois de la Supply Chain »

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont été récompensés par le prestigieux trophée de la logistique « les ROIS de la Supply Chain 2011 ». Ils remportent le 2ème prix derrière le géant « Pepsi co » et devant Carrefour !

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont été récompensés par le prestigieux trophée de la logistique « les ROIS de la Supply Chain 2011 ». Ils remportent le 2ème prix derrière le géant « Pepsi co » et devant Carrefour !

Le concept
Chaque année Supply Chain Magazine organise les « Trophée des Rois de la Supply Chain ». Cette manifestation a pour but de récompenser une réalisation exemplaire et innovante dans le domaine de la logistique.

Les HUS remportent le 2ème prix derrière le géant « Pepsi co » et devant Carrefour
27 dossiers (Michelin, Hartmann, Casino, Intermarché…) étaient en compétition et un jury a sélectionné 8 « nominés » dont les HUS. Les finalistes ont présenté leurs réalisations devant un large public composé de professionnels (1 000 personnes). Et c’est ce public de professionnels qui a voté pour les 3 meilleurs projets :

  1. Pepsico France / Deloitte Conseil
  2. CHU de Strasbourg / Aldata
  3. ID Logistics /Carrefour / BT France

C’est la première fois qu’un hôpital est primé dans ce concours très prisé du milieu industriel. Cette récompense confirme que notre organisation logistique est reconnue par les professionnels du secteur.

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg soignent leurs flux
Avec la collaboration de la société Aldata (pour son logiciel de gestion d’entrepôt), les HUS ont pu optimiser leurs ressources pour améliorer la qualité des soins et le service aux usagers.

Des contraintes hospitalières atypiques
– un référentiel produits hétérogène : pharmaceutiques, fournitures générales, produits alimentaires, contraintes de température.
– des processus nombreux et complexes : 350 points de livraison et 650 services de soins
– des contraintes : disponibilité 24 H/ 24, 365 jours par an, réactivité, traitement de l’urgence, traçabilité à géométrie variable
– des modes d’approvisionnement variés : hors stock et sur stock

Le pôle logistique des HUS
Ouvert en mai 2009, ce pôle regroupe en un seul et même lieu des fonctions logistiques auparavant éparpillées. Il est destiné à approvisionner l’ensemble des 7 sites du CHRU, selon deux principes logistiques, l’approvisionnement en flux tendu et l’automatisation des flux de transport internes (utilisation de tortues …).
Le pôle logistique répond à 3 exigences :
– sécuriser les approvisionnements grâce à la mise en place d’outils informatiques (logiciel de gestion d’entrepôt, WIFI…) ;
– assurer une gestion en temps réel et une traçabilité des flux (code-barres établis sur la base de standards GS1) ;
– optimiser les effectifs en mutualisant certaines fonctions.

Ainsi les HUS disposent désormais de structures logistiques à la fois performantes et adaptées à la diversité des besoins d’un CHU.

Les chiffres clés
La surface, 22 000m2 de SHON, dont : entrepôt : 7 250 m2, Unité Centrale de Production Culinaire (UCPC) : 2 850 m2, SAMU-SMUR : 2 426 m2
Les effectifs : 500 agents
Hauteur de la zone stockage sur palette 12 mètres soit 5 niveaux
450 colis et 110 palettes réceptionnés par jour Hors flux urgents
5 vagues de préparation (rafales) par jour (5jours/7) soit environ 220 chariots livrés quotidiennement
Magasin central : 1 500 références en stock et 20 000 références hors stock
Pharmacie : 2 000 références de médicaments et 1 700 références de dispositifs médicaux

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.