La Loupiote : Un lieu d’accueil innovant pour les enfants et les adolescents concernés par la maladie grave ou le décès d’un proche, au sein des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

L’équipe du service des soins palliatifs des Hôpitaux universitaires de Strasbourg propose un accueil dédié aux enfants et aux adolescents confrontés à la maladie grave ou à la perte de leur parent. Un espace chaleureux où ils peuvent se retrouver a été aménagé au sein de l’hôpital et baptisé « la Loupiote ».

L’équipe du service des soins palliatifs des Hôpitaux universitaires de Strasbourg propose un accueil dédié aux enfants et aux adolescents confrontés à la maladie grave ou à la perte de leur parent. Un espace chaleureux où ils peuvent se retrouver a été aménagé au sein de l’hôpital et baptisé « la Loupiote ».

Une attention clinique et institutionnelle

Conçu voici un an, le projet a pour point de départ le constat de la souffrance des enfants et adolescents face à la maladie grave et au décès d’un proche. Certains vivent un quotidien bouleversé par la prise en charge médicale. Les parents se sentent parfois démunis pour parler de la maladie et de la mort avec leur enfant et l’épreuve qu’ils traversent peut les isoler.

Parallèlement, l’accueil des enfants n’est pas toujours prévu par les services de soins.

Inspirée des lieux d’accueil pour les tout petits et ceux qui les accompagnent tels que la Maison verte de Françoise Dolto ou d’initiatives proches dans les hôpitaux belges, une équipe de deux psychologues cliniciennes et une infirmière puéricultrice ont aménagé une salle dédiée, avec le soutien de mécènes.

Les enfants touchés par la maladie grave ou le décès de leur parent ainsi que leurs proches sont accueillis tous les mercredis sans rendez-vous de 14h à 17h dans cet espace d’écoute et de soutien.

Avec son cadre cadre ludique et convivial "La Loupiote" est un lieu propice au dialogue et à l’expression singulière : mobilier et décor chaleureux, jeux et livres à disposition. "La Loupiotte" crée des liens, il est possible de rencontrer d’autres enfants et accompagnants ou simplement de faire un break en profitant d’un moment de détente. 

Plus d’informations: Accueil des enfants en cas de maladie grave ou décès d’un proche

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.