La magie de Noël en partage

La solidarité est en marche et l'esprit de Noël s'installe au sein des CHU. Ici pour un marché de Noël aux bénéfices des patients, là pour offrir d'un clic un jouet à un enfant hospitalisé et pour organiser la descente du Père Noël en hélicoptère.
La solidarité est en marche et l’esprit de Noël s’installe au sein des CHU. Ici pour un marché de Noël aux bénéfices des patients, là pour offrir d’un clic un jouet à un enfant hospitalisé et pour organiser la descente du Père Noël en hélicoptère. 
A Amiens, la vente de décorations pour un spectacle en gériatrie
Le centre Saint-Victor, site dédié aux personnes âgées du CHU Amiens-Picardie, a proposé comme chaque année un marché de Noël. Celui-ci s’est tenu vendredi 9 décembre dans la "rue couverte". 20 exposants y ont proposé de nombreuses idées cadeaux : cosmétiques, objets artisanaux, décorations, compositions florales, gâteaux battus, foie gras, chocolats… A savoir : les bénéfices de la vente de décorations de Noël confectionnées par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville d’Amiens et les résidents du Centre Saint-Victor serviront au financement d’un spectacle de magie au Centre Saint-Victor.
A Bordeaux, le personnel soignant vend au profit des patients
Il était aussi possible de faire acte de solidarité en faisant ses emplettes de fin d’année au marché de Noël du Centre François-Xavier Michelet (CFXM) du CHU de Bordeaux, le 7 décembre dernier. Celui-ci proposait à la vente des produits artisanaux confectionnés par son personnel soignant au profit des patients.
Depuis maintenant 6 ans, le personnel du CFXM , médecins, infirmier(e)s, aides soignant(e)s, confectionne et vend des produits artisanaux dont la recette de la journée sert à améliorer les conditions d’accueil du patient. 13 services se sont mobilisés pour cette opération récurrente depuis 6 ans.  Suite au succès du premier marché de Noël (2010), le personnel du CFXM a décidé de créer une association : Les farfadets créatifs du CFXM.
Pour améliorer l’accueil, le confort et proposer des distractions
Grâce à l’argent récolté lors de ces marchés de Noël de nombreuses actions ont pu être menées pour faire évoluer l’accueil des patients, améliorer leur confort et proposer des distractions pendant leur hospitalisation. Cela s’est traduit par le financement de matériel de décoration de salles d’attente, la réalisation d’une fresque, des soins esthétiques pour les personnes hospitalisées, le financement de mobilier et jeux pour les enfants…
Dernier projet en cours : la création d’une salle des familles en réanimation des brûlés. Les recettes issues des marchés de noël permettent également de soutenir des patients isolés socialement par le financement de leurs frais de télévision, leur transport (train, bus…) pour un retour à domicile, de produits d’hygiène…
Chaque service a la possibilité de présenter un projet concernant l’amélioration d’accueil des patients. Un jury composé de professionnels et d’adhérents de l’association retiendra les dossiers répondant le mieux aux objectifs de l’association.
Caen et Clermont-Ferrand  jouent  la carte du web solidaire
Le web solidaire est au rendez-vous de la magie de Noël aux CHU de Caen et Clermont Ferrand. Et le principe est simple…et gratuit !  Il suffit d’activer le lien opération Noël Magique et le tour est joué. Le site propose en quelques clics de financer des cadeaux pour les enfants hospitalisés du CHU de votre choix. 1 clic=1 euros. L’opération, qui fête sa 8ème édition, est en place du 1er au 24 décembre, et pour cette BA il n’y a rien à débourser. Le site a jusqu’au 24 décembre pour rassembler 25.000 clics solidaires et offrir 25.000 € de jouets aux enfants qui vont bientôt passer les fêtes à l’hôpital.
A Montpellier, le Père Noël arrive en hélicoptère
Le Père Noël vient en hélicoptère, jeudi 15 décembre, rendre visite aux enfants hospitalisés du CHU de Montpellier. Ils assisteront ensuite à un grand spectacle organisé pour eux par le personnel du CHU. Cet événement est retransmis en direct dans les chambres des enfants ne pouvant pas se déplacer. Rendez-vous est donné à ceux qui peuvent à 13h30 dans le hall "La Plage" (entrée C) de l’Hôpital Arnaud de Villeneuve.

Au CHU de Montpellier, le Père Noël se rend auprès des enfants hospitalisés en hélicoptère
Le Père Noël réalise deux passages. Le premier, à 13h45, à très basse altitude au-dessus de la zone de posée de l’hélicoptère (SAMU). Le second, autour de l’hôpital Arnaud de Villeneuve et de l’hôpital Lapeyronie en faisant un vol stationnaire devant les secteurs Hyper-protégés (ADV) et Orthopédie (Lapeyronie). Ainsi, les enfants restés dans leur chambre pour des raisons de santé pourront apercevoir le Père Noël de leur fenêtre. Les autres pourront aller à sa rencontre à 14h et l’accompagner jusqu’au hall d’Arnaud de Villeneuve et sur scène pour le démarrage du spectacle à 14h30.
A Saint-Etienne, illuminations et magie de Noël
Le CHU de Saint-Etienne entretient lui aussi l’esprit de la fête à travers une série d’initiatives. Outre sa participation à l’opération Noël Magique pour offrir des jouets aux enfants hospitalisés, il invite aussi à un marché de Noël des associations, le 15 décembre de 10h à 17h dans ses halls AB et EF. Le jeudi 8 décembre, l’association Les Blouses Roses avait ouvert les festivités avec l’illumination du hall CGD.
A Nice, la fête commence à l’EHPAD
A l’occasion des fêtes de fin d’année, les équipes de l’EHPAD de Cimiez CHU de Nice ont mis les petits plats dans les grands, mercredi 14 décembre,afin de permettre à tous les résidents et surtout à ceux qui n’ont pas de famille dans la région de passer un bon moment de fête et de rêverie. Un moment magique appuyé par les médecins du pôle Réhabilitation Autonomie et Vieillissement. A cet effet un programme a été concocté pour la journée de Journée de fête à l’Ehpad de Cimiez, les équipes du pôle  Réhabilitation Autonomie et Vieillissement du CHU de Nice ont organisé plusieurs surprises pour cette journée Noël.
Les équipes du pôle Réhabilitation Autonomie et Vieillissement du CHU de Nice se sont mobilisées pour organiser une journée festive à l’EHPAD de Cimiez
Les préparatifs ont débuté dès 9h00 du matin avec la coiffeuse et les élèves d’Elégance Ecole Gontard, (Ecole internationale de beauté et de bien-être sise à Nice). Ces derniers ont maquillé tout au long de la matinée une cinquantaine de résidents. Après cette mise en beauté, les familles ont été accueillies pour un repas de fête.  "Ce moment de bien-être est un plus dans l’Ehpad Cimiez,  il allie bien-être physique et bien être morale", s’est félicité le Dr Sébastien Gonfrier, gériatre. La journée s’est achevée par un concert lyrique, donnant le ton d’une joyeuse fin d’année.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.