La Maternité du CHU de Dijon : une structure référente régionale

L'inauguration de la Maternité du CHU de Dijon, le 8 avril dernier, a marqué l'aboutissement de sept années de travaux de rénovation. Locaux neufs, hôtellerie confortable, décor chaleureux, chambres en grande majorité individuelles avec sanitaires, mais aussi sécurité et plateau technique de haute technicité sont autant d'atouts incontestables favorisant la prise en charge des patientes, de l'adolescente aux femmes à l'âge plus avancé.

L’inauguration de la Maternité du CHU de Dijon, le 8 avril dernier, a marqué l’aboutissement de sept années de travaux de rénovation. Locaux neufs, hôtellerie confortable, décor chaleureux, chambres en grande majorité individuelles avec sanitaires, mais aussi sécurité et plateau technique de haute technicité sont autant d’atouts incontestables favorisant la prise en charge des patientes, de l’adolescente aux femmes à l’âge plus avancé.

De la plus petite maternité de l’ensemble des CHU du territoire français, où l’on comptait moins de 1500 naissances par an en 1994, la structure a su développer au fil des 15 dernières années ses 4 missions principales, faisant d’elle un véritable pôle de compétitivité : prise en charge des grossesses (à bas risque et à haut risque maternel, foetal et/ou néonatal), diagnostic prénatal, chirurgie gynécologique et traitements de la stérilité.

Avec pour particularité d’offrir un réel équilibre entre ces 4 missions, le Pôle Gynécologie-Obstétrique du CHU est l’unique structure de niveau III du Réseau Périnatal de Bourgogne, et la seule à proposer des centres référents en diagnostic prénatal et en traitement de la stérilité conjugale pour l’ensemble de la région.

Ce nouvel outil architectural, récemment inauguré, est désormais la dernière pierre à l’édifice qu’il manquait au pôle pour atteindre toute son excellence.

Plus d’informations : href= »http://www.chu-dijon.fr/page.php?url=vous-etes/professionnel/medias/communiques-de-presse/liste-des-communiques-2009″ target= »_blank »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.