La maternité nantaise aux 4 000 bébés ouvre une fenêtre sur le web

https://maternite.chu-nantes.fr/ Sur fond rose, la maternité du CHU de Nantes se présente aux internautes. Déroulement de la grossesse, séances d’information, suivi, conseils santé, choix des modes d’accouchement, questions de droit… En une dizaine de pages, l’équipe rassure, conseille, accueille. A L’occasion de cette ouverture numérique, l’équipe fait le point sur les atouts d’une maternité régionale de référence (niveau 3) qui conjugue confort et sécurité de haut niveau.
https://maternite.chu-nantes.fr/ Sur fond rose, la maternité du CHU de Nantes se présente aux internautes. Déroulement de la grossesse, séances d’information, suivi, conseils santé, choix des modes d’accouchement, questions de droit… En une dizaine de pages, l’équipe rassure, conseille, accueille. A L’occasion de l’ouverture de cette fenêtre numérique, l’équipe fait le point sur les atouts d’une maternité régionale de référence (niveau 3) qui conjugue confort et sécurité de haut niveau.

Une maternité à l’écoute des futures mamans pour une prise en charge optimale
L’équipe des sages-femmes est attentive aux souhaits des patientes et s’est formée aux différentes positions d’accouchement. Elles proposent dès que cela est possible la déambulation, le ballon, la baignoire afin de rendre l’accouchement le plus agréable et respectueux du projet d’accouchement de chacune. 
Pour adapter les futurs dispositifs aux besoins et souhaits des parturientes, une enquête est en cours auprès des femmes entrant dans leur 8e mois de grossesse.

Des indicateurs constamment surveillés  
Les taux de césarienne d’à peine 19.5% en 2015 et d’épisiotomies 18% témoignent de l’attention que les médecins et les sages-femmes portent à chacun des gestes médicaux ; Ces actes ne sont réalisés qu’en cas de nécessité alors même que l’établissement suit beaucoup de pathologies complexes. L’équipe de la maternité ajuste son intervention au niveau de risque de la future mère analysé le plus précocement possible au début de la grossesse. L’accouchement par les voies naturelles est privilégié et toujours encouragé. 

Un nouveau projet de soins est en rédaction pour personnaliser au maximum les prises en charges durant la grossesse, l’accouchement et le séjour à la maternité. 
La réussite de l’accouchement et des suites de naissances sont les constantes préoccupations de l’équipe qui place ses efforts au service de chaque triade mère-père-bébé dans le souci de renforcer son autonomie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.