La médecine hyperbare en congrès à Toulouse

On connaissait l'intérêt du caisson hyperbare en cas d'accident de plongée. On lui découvre de nouvelles indications contre les infections osseuses chroniques, les complications tardives de la radiothérapie, la cicatrisation des plaies chroniques... Pour faire le point sur cette thérapeutique en plein essor, des experts internationaux interviendront à Toulouse, lors de la journée d’automne de la Société de Physiologie et de Médecine Subaquatiques et Hyperbares de langue française, le 10 novembre 2012

On connaissait l’intérêt du caisson hyperbare en cas d’accident de plongée. On lui découvre de nouvelles indications contre les infections osseuses chroniques, les complications tardives de la radiothérapie, la cicatrisation des plaies chroniques… Pour faire le point sur cette thérapeutique en plein essor, des experts internationaux interviendront à Toulouse, lors de la journée d’automne de la Société de Physiologie et de Médecine Subaquatiques et Hyperbares de langue française, le 10 novembre 2012. Ce colloque ouvert à tous est organisé par le Centre de médecine hyperbare  toulousain sous la responsabilité du Pr. Michèle Genestal.
La matinée sera consacrée à l’apport de l’oxygénothérapie hyperbare (OHB) au traitement des infections osseuses chroniques et des complications tardives de la radiothérapie.
L’après-midi sera dédié à la prévention et au traitement des accidents de plongée professionnelle (plateformes pétrolières), militaire et de loisir en particulier spéléologique utilisant les mélanges gazeux Nitrox, Trimix.
Déroulement des soins
Durant 2 heures, le patient inhale de l’oxygène à une pression supérieure à la pression  atmosphérique dans une chambre hyperbare appelée caisson. Celui du CHU de Toulouse allie confort, qualité et sécurité des soins. Installé en 2011 à l’Hôpital Purpan, ce caisson de troisième génération est doté de deux chambres hyperbares qui permettent de traiter simultanément vingt-deux patients assis ou huit allongés. Médecins et infirmiers spécialisés assurent les soins aussi bien en hôpital de jour qu’en urgence et en réanimation 24h/24 tous les jours de l’année, en lien avec les organismes de soins et de sécurité de la région.
Les nouvelles indications de la médecine hyperbare
L’OHB est utilisée en urgence pour le traitement des accidents de décompression liés à la plongée et le traitement des intoxications au monoxyde de carbone. L’OHB est également efficace pour la cicatrisation des plaies chroniques du diabète en association aux traitements médico-chirurgicaux, pour les traumatismes complexes et les complications tardives de la radiothérapie. A la fois préventives et curatives, les nouvelles indications, issues de la recherche clinique et fondamentale, sont développées dans le cadre de filières de soins en collaboration avec les autres spécialités médico-chirurgicales.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.