Alors que la crise sanitaire associée au COVID-19 semble devenir moins critique et que les vacances d’été approchent, le milieu de la montagne a décidé de s’unir pour apporter réconfort et repos aux personnels hospitaliers projetés en 1ère ligne. Sous l’égide de France Montagnes qui a lancé un appel général à tous ses acteurs avec l’opération «La Montagne solidaire, naturellement», plus de 750 séjours (soit 17 000 nuitées), 10 500 bons vacances et 2 000 activités ont déjà été offerts.

Alors que la crise sanitaire associée au COVID-19 semble devenir moins critique et que les vacances d’été approchent, le milieu de la montagne a décidé de s’unir pour apporter réconfort et repos aux personnels hospitaliers projetés en 1ère ligne. Sous l’égide de France Montagnes qui a lancé un appel général à tous ses acteurs avec l’opération «La Montagne solidaire, naturellement», plus de 750 séjours (soit 17 000 nuitées), 10 500 bons vacances et 2 000 activités ont déjà été offerts.
« Au-delà des remerciements, nous tenons à témoigner de notre gratitude auprès de ce personnel engagé, en apportant notre part à la mobilisation qui s’organise au niveau national, pour les récompenser de leur extraordinaire engagement professionnel et de leur sacrifice personnel et familial. Plus que jamais, n’oublions pas ces héros du quotidien», a déclaré Jean-Luc Boch, président de France Montagnes.

Des séjours gratuits et des prestations offertes pour des vacances méritées

L’ensemble des séjours proposés est totalement gratuit grâce à la mobilisation et la générosité des acteurs des stations et territoires, avec une fin d’opération programmée au 30 avril 2021. Des bons vacances et des prestations annexes sont également offertes pour permettre un séjour le plus ressourçant possible. Les personnels hospitaliers concernés* pourront ainsi profiter de ces dons dès cet été avec leurs familles pour se ressourcer en altitude. Cette opération collective nationale s’ajoute aux initiatives déjà engagées, avec des dons effectués par des stations de montagne, des voyagistes et d’autres professionnels du tourisme.
En pratique: il suffit pour les intéressés de se connecter sur le site web dédié pour pouvoir réserver: France-montagnes.com/la-montagne-solidaire.
Les partenaires et donateurs pourront être accompagnés par le Fonds de dotation pour un tourisme bienveillant, en cours de création et initié par Auvergne Rhône-Alpes Tourisme, pour adosser leur don au dispositif fiscal du mécénat (autorisations administratives en cours).

Les partenaires déjà engagés:
– Séjours offerts par : CLUB MED / LA PLAGNE / ISERE ATTRACTIVITE / TIGNES / GOELIA / CHATEL / LES BALCONS / ESPACE 2 VACANCES / MONA LISA / SERRE-CHEVALIER VALLEE / VAUJANY / PEYRAGUDES / ARECHES-BEAUFORT / LABELLEMONTAGNE / MONTAGNETTES / ST-GERVAIS MONT BLANC / LA CLUSAZ / HAUTES-VOSGES / RISOUL / ST-ALBAN DES VILLARDS / VALBERG / V L D’ ARLY / VALLOIRE / ST-FRANCOIS LONGCHAMP / LES 2 ALPES / VAL D’ ALLOS / ORCIERES MERLETTE 1850 / LES CONTAMINES ainsi que de nombreux hébergeurs indépendants avec également le soutien du SNRT et de FAMILLE PLUS
– Bons séjours offerts par VVF et MMV – Activités offertes par : LES PORTES DU SOLEIL / LES AILLONS / VAL D’ISERE / AURON / GUIDES DE MONTAGNE DE LA VALLEE DE GAVARNIE / TIGNES / STATIONS DE HAUTE-GARONNE / LES ORRES / VAUJANY / ALPE D’HUEZ / ARECHES BEAUFORT / LABELLEMONTAGNE D’autres acteurs sont en cours de confirmation pour rejoindre cette grande opération nationale.

*Ayants droit C.G.O.S et personnel AP-HP

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.