La mort sur le chemin de la vie : place des anges à Marseille

La dévastation puis la reconstruction. Confrontées au décès d'un nouveau-né, les famille se trouvent fragilisées, immergées dans le drame du deuil. Dans ces situations-limites où tout risque de basculer, un recours est encore possible, la rencontre avec l'association "Place des Anges" qui va aider les parents et la fratrie à mettre des mots sur un sujet encore tabou : le décès d’un bébé. Depuis 2013, près de trente familles éprouvées par le destin ont choisi de ne pas s’isoler dans leur souffrance et de faire appel à l’Association
La dévastation puis la reconstruction. Confrontées au décès d’un nouveau-né, les famille se trouvent fragilisées, immergées dans le drame du deuil. Dans ces situations-limites où tout risque de basculer, un recours est encore possible, la rencontre avec l’association "Place des Anges" qui va aider les parents et la fratrie à mettre des mots sur un sujet encore tabou : le décès d’un bébé. Depuis 2013, près de trente familles éprouvées par le destin ont choisi de ne pas s’isoler dans leur souffrance et de faire appel à l’Association 
Souvent, les parents culpabilisent de n’avoir pas su protéger protéger l’enfant et de lui avoir survécu. S’appuyant sur l’expérience de ses membres, l’association déploie un savoir faire pour accompagner les familles durant cette épreuve. Pour les aider à surmonter la perte de position sociale et d’un rôle familial, à dépasser le sentiment d’abandon, "Place des Anges" propose des techniques alternatives
Vers un mieux-être et un bien-être
Des réunions et groupes de paroles, d’entraide et de partage destinés aux femmes confrontées à un deuil périnatal ont lieu régulièrement. La prochaine rencontre se tiendra le 15 juin 2016 à l’hôpital Nord (AP-HM). Elle se déroule à l’initiative de l’association « Place des anges » et du personnel du service de gynéco-obstétrique dirigé par le Pr Léon Boubli.
Apporter un réconfort psycho-affectif
« Place des anges » a été créée pour venir en aide aux parents qui ont perdu un enfant. L’association regroupe des bénévoles, des parents et des professionnels de santé. Leur objectif est d’offrir un accompagnement bienveillant, non médicalisé, aux parents, aux frères et soeurs frappés par la maladie ou le deuil d’un des leurs. L’association dispose de ressources spécifiques : ateliers de relooking, d’art-thérapie, supports d’information, cours atha-yoga et de sophrologie, mise en relation avec la Fondation "j’allume une étoile" qui offre un service de photographies professionnelles aux parents…
L’association organise également des journées de sensibilisation au deuil périnatal et des conférences.
Contact : Isabelle
Tél. 06 15 32 11 73
 placedesanges13@gmail.com 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.