La naissance en chantant ! en exclusivité au CHU Dijon Bourgogne

Dans le cadre des séances de préparation à la naissance et à la parentalité, la Maternité du CHU Dijon Bourgogne propose une alternative inédite et originale aux préparations traditionnelles : le chant prénatal. A travers les comptines et les mélopées, les futurs parents vont aborder autrement le temps de la grossesse, le moment de la naissance et les premiers mois suivant l’arrivée de l’enfant.
Dans le cadre des séances de préparation à la naissance et à la parentalité, la Maternité du CHU Dijon Bourgogne propose une alternative inédite et originale aux préparations traditionnelles : le chant  prénatal. A travers les comptines et les mélopées, les futurs parents vont aborder autrement le temps de la grossesse, le moment de la naissance et les premiers mois suivant l’arrivée de l’enfant.
Née dans les années 70, la pratique du chant prénatal s’inscrit dans une approche globale de la femme enceinte et du nouveau-né. En s’appuyant sur l’expérimentation de la vibration du corps, le chant prénatal favorise d’abord la relaxation et le bien-être de la femme enceinte. Il apparaît également comme une aide précieuse lors la naissance pour la gestion de la douleur. Par les mélodies, les parents vont créer des liens et communiquer in-utero avec leur bébé. Dès sa sixième semaine, l’embryon perçoit son environnement sonore et réagit à celui-ci. La relation instaurée à travers le chant prénatal se prolongera après la naissance et les refrains appris au cours des séances pourront être repris pour apaiser le nouveau-né ou simplement pour créer un climat de sérénité et de joie autour du tout petit. 
Ludique et gai, le chant prénatal ne nécessite aucune connaissance musicale, seulement le plaisir de reprendre des berceuses, de redécouvrir les airs préférés et d’explorer un nouveau répertoire. Le cycle proposé par le CHU Dijon Bourgogne se compose de 6 séances collectives. Chacune d’entre elles débute par un temps d’éveil corporel. S’ensuit un travail autour de vocalises, orienté en fonction de la thématique abordée : auto-expérimentation des vibrations, expression des sentiments, circulation de l’énergie, gestion de la douleur… Au cours des séances, les parents apprennent des mélodies pour dire pour leurs émotions en chanson et les partager avec le groupe et leur future famille.
« J’ai été invitée à participer à cette préparation à la naissance et j’ai été ravie, moi qui cherchais quelque chose "à faire" pendant l’accouchement ! Je m’imaginais incapable de chanter en groupe et finalement j’ai trouvé ça vraiment sympa de partager ces moments avec les autres mamans. C’est aussi très agréable de sentir que c’est une préparation avec son bébé qui en profite pleinement ! J’ai pu mettre des sons sur le travail du souffle et c’est ce qui m’a beaucoup aidée pour gérer la douleur le jour J. Je ne pensais pas non plus chanter aussi souvent et aussi naturellement des berceuses pour mon bébé (qu’il avait entendues in utero !), même mon mari s’est mis à les chanter à force de les entendre ! »
Témoignage d’une maman ayant suivi le cycle “Chant prénatal proposé par la maternité du CHU Dijon Bourgogne

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.