CHU DE DEMAIN – La nouvelle mission de prévention territoriale des CHU selon le Pr François-René Pruvot

"L’enjeu, c’est inclure à côté des prises en charge classiques, des parcours de prévention en amont ou en aval. Exemple pour les 1000 premiers jours de la vie avec des mesures chez la femme enceinte, chez le fœtus et immédiatement après la naissance". Avec comme objectifs : améliorer la qualité de vie et diminuer le risque de maladies des jeunes enfants. A l'occasion des Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues au Futuroscope à Poitiers, les 13 et 14 décembre 2018, le Pr François-René Pruvot, président de la Conférence des présidents de CME de CHU et président de la CME du CHU de Lille, détaille la nouvelle mission de prévention territoriale des Centres hospitaliers universitaires.

"L’enjeu, c’est inclure à côté des prises en charge classiques, des parcours de prévention en amont ou en aval. Exemple pour les 1000 premiers jours de la vie avec des mesures chez la femme enceinte, chez le fœtus et immédiatement après la naissance". Avec comme objectifs : améliorer la qualité de vie et diminuer le risque de maladies des jeunes enfants.
A l’occasion des Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues au Futuroscope à Poitiers, les 13 et 14 décembre 2018, le Pr François-René Pruvot, président de la Conférence des présidents de CME de CHU et président de la CME du CHU de Lille, détaille la nouvelle mission de prévention territoriale des Centres hospitaliers universitaires.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.