la personne âgée fragile : prévenir aujourd\’hui pour mieux vieillir demain – 12 et 13 septembre 2013

La fédération hospitalière de France organise son congrès régional les 12 et 13 septembre 2013 à Nantes sur la thématique de la personne âgée fragile.

L\’avancée en âge et les défis qu\’elle pose sur les plans démographique, économique et sociologique, constituent aujourd\’hui un enjeu majeur pour notre société.

Dans ce contexte, le gouvernement prépare une loi « d\’adaptation de la société au vieillissement », articulée autour de trois volets que sont l\’anticipation, l\’adaptation de la société et l\’accompagnement de la perte d\’autonomie.

Les rapports Aquino, Broussy et Pinville remis en mars 2013 au gouvernement, préparent cette réforme, en considérant l\’avancée en âge comme une chance, chance individuelle mais aussi chance collective. Pour mesurer la portée de cette chance, la fragilité devient un concept central autour duquel l\’action des professionnels doit s\’organiser pour permettre à chacun de mieux vieillir.

Les personnes âgées fragiles ou pré-fragiles sont celles vers qui une démarche de dépistage, dévaluation et d\’interventions spécifiques pourraient permettre de réduire le risque de perte d\’autonomie. À travers différents regards, ce congrès entend susciter échanges et débats autour de cette question devenue centrale pour les professionnels de santé et médico-sociaux.

Au programme :

  • l\’avancée en âge et la prévention : le projet de loi Autonomie;
  • la politique régionale de santé et la vieillissement de la population;
  • le dépistage de la fragilité;
  • le parcours de soin;
  • les nouveaux métiers pour répondre aux enjeux du viellissement;
  • les enjeux territoriaux;
  • les innovations au service de l\’avancée en âge.

Programme et bulletin d\’inscription en ligne sur le site internet du CHU de Nantes : http://www.chu-nantes.fr/la-personne-agee-fragile-prevenir-aujourd-hui-pour-mieux-vieillir-demain-41730.kjsp?RH=MEDECIN

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.