La recherche clinique brestoise a le vent en poupe

En recherche, la performance ne se mesure pas à la taille d'un établissement mais au dynamisme de ses équipes. Le CHU de Brest en est la preuve. Il vient de recevoir notification du financement de cinq Programmes Hospitaliers de Recherche Clinique dans le cadre de l'appel d'offres national organisé par le Ministère de la Santé.

En recherche, la performance ne se mesure pas à la taille d’un établissement mais au dynamisme de ses équipes. Le CHU de Brest en est la preuve. Il vient de recevoir notification du financement de cinq Programmes Hospitaliers de Recherche Clinique dans le cadre de l’appel d’offres national organisé par le Ministère de la Santé.

Le CHU de Brest se classe ainsi au 3ème rang national des CHU, hors Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. Ce bon résultat vient après la reconnaissance récente des deux unités INSERM et la labellisation en début d’année 2005 d’un Centre d’Investigation clinique.

La recherche brestoise puise son dynamisme dans le potentiel de ses équipes hospitalo-universitaire au rayonnement national. Le programme 2005 consacre les travaux de plusieurs d’entre elles.

Les cinq dossiers retenus cette année portent sur les thématiques suivantes
– la maladie thromboembolique axe de recherche d’une équipe d’accueil dirigée par le Professeur Dominique MOTTIER, avec deux projets retenus : les projets du Docteur Grégoire LE GAL (comparaison de deux stratégies diagnostiques face à une suspicion d’embolie pulmonaire chez les malades admis aux urgences) et du Docteur Karine LACUT (prévention de la maladie thromboembolique veineuse en réanimation).
– les soins aux prématurés avec la poursuite de l’important programme de recherche développé par le Département de Pédiatrie et son Unité de Réanimation Néonatale consacré récemment par la labellisation d’un Centre de Formation Européen : il s’agit du projet du Professeur Jacques SIZUN (impact neuro-développemental du programme NIDCAP chez les enfants nés avant terme).
– la chirurgie orthopédique avec un projet du Docteur Eric STINDEL et du Professeur DUBRANA sur une technique tout à fait innovante (traitement des lésions isolées du cartilage fémoral par greffe de chondrocytes autologues).
– le cancer, et plus particulièrement le cancer de la prostate au sein du service de chirurgie urologique dirigée par le Professeur FOURNIER, sur la base d’un projet porté par le Professeur Antoine VALERI (étude française sur le dépistage du cancer de la prostate dans les familles à risque : extension de l’étude à 8 ans).

L’implication des équipes du CHU de Brest dans des protocoles nationaux ou internationaux de recherche assure aux patients de Bretagne Occidentale un accès aux techniques les plus récentes, dans un cadre scientifique rigoureux, garantissant l’évaluation des nouvelles pratiques, dans une logique de sécurité et de qualité.
Elle profite aussi à son environnement pour exemple, l’intégration du CHU dans deux pôles de compétitivité récemment labellisés : sea-nergie et Alimentation Demain.

Définition
Les programmes hospitaliers nationaux de recherche clinique
Chaque année depuis 1993, le Ministère de la santé lance des appels d’offres nationaux auprès de l’ensemble des équipes médicales des hôpitaux français, et plus spécialement des Centres Hospitaliers Universitaires. Il s’agit d’une sélection officielle, particulièrement exigeante, qui s’établit sur la base d’au moins deux expertises anonymisées et d’une cotation des projets extrêmement stricte placée sous le contrôle du Comité National de la Recherche Clinique. Les résultats fournissent un des principaux indicateurs de performance des établissements en matière de recherche clinique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.