La Réunion : Le conseil de surveillance soutient la candidature de Lionel Calenge au poste de Directeur Général

Suite au départ de David Gruson qui a quitté les fonctions de Directeur Général du CHU de La Réunion pour celles de Délégué Général de la Fédération Hospitalière de France, le conseil de surveillance de l'établissement a annoncé qu'il apportait son soutien à la candidature de Lionel Calenge, actuel directeur général adjoint.
Suite au départ de David Gruson qui a quitté les fonctions de Directeur Général du CHU de La Réunion pour celles de Délégué Général de la Fédération Hospitalière de France, le conseil de surveillance de l’établissement a annoncé qu’il apportait son soutien à la candidature de Lionel Calenge, actuel directeur général adjoint
Réunie le 31 mars 2016, l’instance a souligné la "nécessité d’assurer la continuité des projets du CHU", tant concernant "les opérations statégiques que la coopération vis-à-vis de Mayotte et des pays de la zone Océan Indien".
Les signataires sont les membres représentants des collectivités territoriales, des personnels médicaux et non médicaux, des personnels qualifiés et des usagers.
Selon la motion du CHU de la Réunion adressée le 31 mars 2016 au Ministère  de la Santé et à l’Agence de Santé Océan Indien.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.