La sécurité et la santé du voyageur

Le CHU de Nice, à travers son pôle Innovation Technologique,IBM et des étudiants de l'école Polytech Sophia-Antipolis s'associent pour développer le projet ETHER - Electronic Health Traveler Record, une solution innovante permettant au voyageur de mieux gérer sa santé à l'étranger.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Nice, à travers son pôle Innovation Technologique, le département Healthcare and LifeSciences d’IBM et une équipe d’étudiants de l’école Polytech Sophia-Antipolis s’associent pour développer le projet ETHER – Electronic Health Traveler Record, une solution innovante permettant au voyageur de mieux gérer sa santé à l’étranger.

Le déploiement de cette solution se déroulera selon deux axes
– pour le premier, des agences de voyage pilotes des Alpes-Maritimes proposeront le service aux citoyens du département partant à l’étranger ;
– Le deuxième axe consistera à proposer le service aux touristes qui viennent en France, en expérimentant un centre Info-Santé au sein de l’aéroport Nice Côte d’Azur.

Une équipe de 3 étudiants encadrés par les professionnels de santé du CHU de Nice et les équipes d’IBM travaillent actuellement au développement d’un prototype, livrable en Septembre 2006, qui présentera sous forme de scénarios concrets les applications permises par la solution ETHER.

La solution comprend plusieurs briques de services permettant au voyageur de prendre des précautions sanitaires adaptées aux caractéristiques de son voyage et à son profil médical, et ce afin de diminuer les risques sanitaires encourus avant, pendant, et après le voyage :
Génération de la trousse médicale idéale pour le voyage, indication des traitements préventifs et des vaccinations nécessaires avant le départ, export des structures sanitaires et des numéros d’urgence de la région visitée sur son téléphone portable, export d’outils permettant de faciliter le dialogue avec un professionnel de santé à l’étranger (Traduction dans la langue du pays visité du nom des médicaments que le voyageur est susceptible d’utiliser) remise d’un passeport santé reprenant les informations vitales du dossier médical du voyageur afin de faciliter une prise en charge en urgence à l’étranger…

Cette solution s’inscrit dans la dynamique Européenne de développement de la santé en ligne, sous la forme d’un service à valeur ajoutée construit autour des futurs Dossiers Médicaux Electroniques des citoyens Européens (En France, le projet de Dossier Médical Personnel).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.